Les animes Dragon Ball et One Piece ont été retardés par un ransomware

L’incident de piratage qui a causé des retards dans la production de One Piece et Dragon Ball Super: Super Hero était une attaque de ransomware ciblée.

Comme l’a rapporté NHK, Toei Animation a été la cible d’un virus ransomware qui a été téléchargé sur le réseau privé et les serveurs du studio.

Les attaques de ransomwares, en particulier contre les grandes entreprises, sont devenues monnaie courante ces dernières années. Les virus fonctionnent en cryptant ou en copiant des fichiers clés sur les ordinateurs ou les serveurs de l’entreprise, après quoi les créateurs du rançongiciel(ransomware) exigent ensuite un paiement de leurs cibles afin de supprimer le cryptage ou d’empêcher la fuite de ces fichiers en ligne. Le rapport n’indique pas si Toei a payé la rançon, mais il note que l’entreprise a fermé ses réseaux internes pour confirmer l’existence du virus et l’étendue des dommages qu’il a causés.

Toei Animation a initialement annoncé le 6 mars que ses réseaux avaient été piratés par « un tiers non autorisé » et que la production de plusieurs de ses plus gros projets serait retardée en conséquence. Plusieurs de ses séries animées les plus populaires, dont One Piece, Digimon: Ghost Game et Dragon Quest: The Adventure of Dai, ont reporté la sortie de nouveaux épisodes et ont été forcées de diffuser des rediffusions pendant plus d’un mois.

Les producteurs de One Piece et Digimon ont récemment annoncé qu’ils étaient enfin prêts à commencer à diffuser de nouveaux épisodes le 17 avril, plus de six semaines après la diffusion initiale de ces épisodes. Crunchyroll a confirmé qu’il reprendrait la diffusion simultanée des nouveaux épisodes de ces séries à l’international.

Au moment de la rédaction de cet article, aucune nouvelle date de première n’a été annoncée pour Dragon Ball Super: Super Hero, le dernier film de la longue franchise. Le film très attendu, qui est le premier film de la série à être entièrement animé à l’aide d’effets spéciaux, devait initialement sortir au Japon le 22 avril. La sortie du film a été reportée indéfiniment à la suite de la cyberattaque, et bien que Toei n’ait pas encore annoncé de nouvelle date de sortie, une liste récente des romanisations du film suggère qu’il pourrait maintenant sortir au Japon en Juin prochain.

Toei n’est pas la seule société de divertissement à avoir été la cible de ce type de piratage; Sony Pictures a été la cible d’une attaque de ransomware en 2014, dans laquelle les pirates auraient saisi plus de 100 téraoctets de fichiers privés du studio. Les pirates ont finalement divulgué certaines des informations qu’ils avaient copiées et ont exigé que Sony annule la sortie de The Interview, une comédie de Seth Rogen sur la Corée du Nord. Sony a finalement annulé la sortie en salles du film, mais a sorti le film directement via des services de distribution numérique.

Source: NHK via Crunchyroll