10 comédies amusantes sur les arts martiaux

Vous pourriez penser que l’humour injecté dans les films d’arts martiaux typiques est suffisant pour en faire une comédie, mais ce n’est qu’une fraction de ce que vous voyez dans une vraie comédie d’arts martiaux.

Pensez à des effets spéciaux démesurés, à des cascades de haut vol et à l’humour le plus étrange que vous puissiez trouver – c’est ce qui se passe dans un film d’arts martiaux vraiment hilarant.

Nous devons chérir cet étrange mélange d’action et d’humour, car personne ne fait de comédies d’arts martiaux comme avant. Ces comédies d’arts martiaux incontournables vous feront hurler de rire.

1. Shaolin Soccer

Qu’obtenez-vous lorsque vous croisez le football avec le kung-fu? Vous obtenez Shaolin Soccer, et non, ce n’est pas une blague. Le film suit Sing, un homme qui se consacre à la promotion de l’art du kung-fu de Shaolin. Il finit par faire équipe avec Fung « Pied droit d’or », un ancien footballeur professionnel.

Sing aime l’idée de promouvoir le kung-fu par le football, alors il accepte de laisser Fung l’entraîner lui et ses frères. L’équipe inhabituelle combine à la fois le football et le kung-fu, et devient finalement assez puissante pour se qualifier pour un tournoi professionnel.

Les effets spéciaux exagérés et le scénario bizarre vous garderont en haleine jusqu’à la toute fin.

2. Crazy Kung Fu

Stephen Chow joue le rôle de Sing dans Shaolin Soccer et revient sous les projecteurs dans Crazy Kung Fu avec un personnage qui s’appelle également Sing. Cette fois, le film se déroule en Chine dans les années 1930.

Sing, un voyou, rêve de devenir membre du méchant Ax Gang. Lui et son ami vont jusqu’à essayer de tromper leurs voisins de Pig Sty Alley en leur faisant croire qu’ils sont membres du gang. Les deux se retrouvent dans de graves ennuis une fois que le Ax Gang a vent des faussaires. Le Ax Gang arrive à Pig Sty Alley avec l’intention de terroriser ses habitants, mais ils ne savent pas que trois maîtres de kung-fu résident secrètement dans le village.

En passant, les fans de Crazy Kung Fu seront ravis d’apprendre que Stephen Chow a récemment annoncé son intention de créer une suite !

3. Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin

Cette comédie d’arts martiaux classique regorge d’effets spéciaux étrangement réalistes, de maquillage étrange et d’étrangeté générale. « Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin » met en vedette Kurt Russell, qui joue le dur camionneur Jack Burton.

Après avoir remporté un pari qu’il a placé avec son ami Wang Chi, Jack est entraîné dans un conflit surnaturel dans le quartier chinois de San Francisco. L’action survient une fois que la fiancée aux yeux verts de Wang est kidnappée par un sorcier chinois terriblement pâle nommé Lo Pan.

Pourquoi est-il aussi blanc qu’un fantôme ? Eh bien, c’est parce que Lo Pan est un fantôme – il a été affligé d’une malédiction qui le fait rester un esprit sans peau. La fiancée de Wang est le seul moyen de briser sa malédiction. Wang et Jack pourront-ils la sauver à temps ?

4. They call me Bruce?

They Call Me Bruce a eu une sortie très limitée, mais a quand même réussi à rapporter un total de 16 millions de dollars. L’histoire est centrée sur un homme coréen, joué par Johnny Yune.

Le personnage principal porte le nom de Bruce depuis qu’il a déménagé aux États-Unis. Il gagne le surnom après avoir obtenu un emploi dans une cuisine dirigée par un groupe de gangsters italiens. Les gangsters peuvent penser qu’il ressemble à Bruce Lee, mais la ressemblance s’arrête là.

Bruce ne peut pas se battre et il utilise sa bouche comme seule arme. L’histoire s’épaissit une fois que ses patrons le chargent de livrer des sacs de « farine » qui sont en fait des paquets de cocaïne.

5. Le marin des mers de Chine

Le Marin des mers de Chine a Jackie Chan dans le rôle d’un sergent qui a été amené pour empêcher les pirates de piller les navires de la marine.

Sorti à l’âge d’or de Jackie Chan avant Hollywood, Le Marin des mers de Chine présente le trio d’or des acteurs d’arts martiaux des années 80 : Sammo Hung, Yuen Biao et Jackie Chan.

Ce film d’arts martiaux est l’une des entrées les plus lourdes du genre, résultant en des scènes hyper drôles tout comme la plupart des films de Jackie Chan.

6. Rush Hour

Lorsque la fille d’un consul chinois est kidnappée, un inspecteur de Hong Kong fait équipe avec un détective de Los Angeles et est chargé de sauver celle qui a été enlevée et de faire tomber le seigneur du crime responsable.

Jackie Chan était déjà populaire avant Rush Hour, mais ce film l’a vraiment propulsé dans la célébrité hollywoodienne.

En plus de toute l’action éblouissante des arts martiaux, son alchimie avec Chris Tucker élève le film à un nouveau niveau et se traduit par l’un des films les plus populaires de tous les temps.

7. Le Maître Chinois

Le Maître Chinois est l’un des premiers pionniers des films d’arts martiaux comiques et met en vedette le plus grand nom du kung-fu comique: Jackie Chan.

Jackie Chan joue Wong Fei-Hung, un jeune homme qui ne s’entend pas avec son père. Le père de Wong l’envoie s’entraîner avec le mendiant So, un artiste martial connu pour avoir bu et torturé ses élèves.

Lorsque Wong tente d’échapper au programme d’entraînement intense, il rencontre l’assassin mortel Jambe d’éclair. Wong défie stupidement Jambe d’éclair dans un combat, seulement pour être vaincu presque immédiatement.

À partir de ce moment, Wong décide de devenir un élève fidèle de So et apprend l’essentiel de la boxe ivre. Donner un verre à Wong, c’est comme donner un champignon à Mario – il devient instantanément plus fort en consommant de l’alcool.

8. Kung Pow

Je pense que la scène ci-dessus explique tout – Steve Oedekerk combattant une vache est tout aussi bizarre que possible. Pour rendre le film encore plus étrange, il incorpore des extraits du film Tigre Indomptable de 1976 pour former un collage d’une intrigue.

Le protagoniste principal, l’Elu, cherche à se venger d’un homme qui a assassiné sa famille et tenté de le tuer alors qu’il n’était qu’un bébé. Bien qu’il soit déjà un prodige des arts martiaux, il suit une formation avec Maître Tang.

Au fur et à mesure que le film progresse, vous ne serez pas seulement témoin d’une vache bipède, mais vous pourrez également voir une scène intense de frappe à l’entrejambe, un doublage médiocre et même une parodie du Roi Lion.

9. Kung Fury

Dans une tentative de ramener le genre classique du kung-fu, David Sandberg a financé le film gratuit de 30 minutes Kung Fury.

Après avoir subi un coup de foudre et une morsure de cobra, le détective Kung Fury acquiert des pouvoirs surnaturels de kung-fu. Il fait équipe avec Triceracop pour vaincre Hitler qui voyage dans le temps, connu sous le nom de Kung Fuhrer. Le pire dans ce film c’est qu’il est trop court !

10. Shanghai Kid

Lorsqu’une princesse chinoise est enlevée, un homme se rend dans le Far West pour la retrouver et la ramener. Pour ce faire, il doit s’associer à un voleur de train, nous donnant le « premier western de kung-fu de tous les temps ». C’est à peu près aussi idiot que cela puisse paraître, et étonnamment très amusant !

Nous avons tous vu à quel point Jackie Chan pouvait être drôle aux côtés d’un acteur américain lorsqu’il a montré son alchimie avec Chris Tucker dans Rush Hour. Alors, est-il surprenant qu’il soit tout aussi drôle, quoique d’une manière différente, avec Owen Wilson ?