Films

2 films Superman et Supergirl confirmés pour le «1er chapitre» de DC

James Gunn et Peter Safran ont décrit la « première partie du 1er chapitre » du nouvel univers cinématographique et télévisuel de DC, simplement surnommé DCU lors d’une conférence de presse de Warner Bros. Au milieu d’une liste de projets qui comprend tout, de Booster Gold à The Authority à Creature Commandos à un nouveau Batman (avec Robin) et bien plus encore, il y avait beaucoup d’amour pour Superman et son monde.

Le premier film du nouveau DCU, qui porte officiellement le titre de Superman: Legacy, sortira le 11 juillet 2025. Deux ans plus tard, un autre kryptonien se joindra à la fête, dans Supergirl: Woman of Tomorrow, la première aventure solo sur grand écran pour Kara Zor-El depuis qu’Helen Slater a porté la cape en 1984.

« La seule chose que nous pouvons promettre, c’est que tout, en commençant par Superman et ce qui viendra après… sera canon et sera connecté », a expliqué James Gunn. « Nous utilisons certains acteurs du passé. Nous n’utilisons pas d’autres acteurs du passé. Mais tout à partir de ce moment sera connecté et cohérent. »

Un nouveau film de Superman était le seul projet que James Gunn avait déjà confirmé publiquement, mais bien que servant de nouveau départ pour le personnage, « ce n’est pas une histoire d’origine ».

Et alors que James Gunn avait déjà dit sur les réseaux sociaux que cela se concentrerait sur un Superman plus jeune, il souligne que le nouvel Homme d’acier est déjà au moins un peu établi. « Ce n’est pas Superboy, » dit James Gunn. « Il travaille. Il est journaliste au Daily Planet. Nous entrons dans un monde où les superhéros existent et ont existé. »

À part cela, tout ce que nous savons jusqu’à présent, c’est la ligne officielle, c’est-à-dire qu’elle « mettra l’accent sur l’équilibre entre l’héritage kryptonien de Superman et son éducation humaine », mais il semble que l’on cherche à se faire une idée de la caractérisation de l’homme d’acier, qui est rafraîchissante et exempte de cynisme.

« Superman représente la vérité, la justice et la façon de faire des États-Unis », a déclaré Safran. « Il est bon dans un monde qui considère la bonté comme démodée. »

Pour souligner la taille du cœur de ce Superman, James Gunn a cité l’une des histoires les plus aimées de DC au 21e siècle comme l’une des sources d’inspiration pour son interprétation de l’Homme d’acier, le All Star Superman de Grant Morrison et de Frank Quitely, un chef-d’œuvre moderne qui mettait en vedette une version surpuissante du personnage, équipée d’une empathie encore plus puissante.

« J’adore l’idée de Superman, » a dit James Gunn. « C’est un garçon qui a grandit dans une ferme au Kansas qui est très idéaliste. Sa plus grande faiblesse est qu’il ne tuera jamais personne. Il ne veut blesser personne. J’aimais ce genre de bonté innée à propos de Superman comme caractéristique déterminante. Ce n’est pas All-Star Superman, mais je suis un grand fan de All-Star Superman, et il est très inspiré par celui-ci.»

Aucun casting n’a encore été annoncé (bien que, avec cette date de sortie de juillet 2025, nous nous attendons à ce que ces discussions commencent à chauffer assez bientôt). Une chose est certaine : ce n’est pas Henry Cavill qui portera la cape cette fois-ci, mais James Gunn s’est empressé de préciser: «Henry Cavill n’a pas été congédié. Il n’a tout simplement pas été embauché pour [Superman: Legacy]. »

Les détails sur Supergirl: Woman of Tomorrow sont un peu plus rares en ce moment, mais le film partage un titre avec la brillante BD limitée de Tom King et Bilquis Elvy, qui a emmené Kara et Krypto dans l’espace pour une aventure sauvage, presque psychédélique. James Gunn a révélé que Tom King, l’un des auteurs de bandes dessinées les plus décorés de ces dernières années, a également aidé à conceptualiser des éléments du nouveau DCU.

« Superman a été envoyé sur Terre et il a été élevé par des parents incroyablement aimants, tandis que Kara était sur un morceau de Krypton qui s’est éloigné de la planète, et a vécu là pendant les 14 premières années de sa vie dans une situation horrible où elle a vu tout le monde autour d’elle mourir. » a dit James Gunn, faisant référence à l’histoire d’origine classique du personnage de la bande dessinée, qui a vu les survivants sur Argo City mourir de l’empoisonnement à la kryptonite avant qu’elle ne soit envoyée sur Terre pour trouver son cousin, Kal-El. « Elle est donc une Supergirl beaucoup plus dure et plus tourmentée que nous ne l’avons vu jusqu’à présent.»

Alors que le public rencontrera une nouvelle Supergirl dans le film The Flash de Juin (joué par Sasha Calle), il est difficile de savoir si ce sera le même personnage. Il semble qu’aucune décision n’ait encore été prise à cet égard.

Alors que James Gunn travaille dur pour écrire le script de Superman: Legacy, aucun réalisateur n’a encore été joint à ce projet. Mais Peter Safran a déclaré « nous espérons certainement que [James Gunn] le dirigera ».

James Gunn, cependant, ne veut pas encore s’engager sur la chaise de réalisateur.

« Je n’ai qu’un seul moi et je n’ai que 7 jours dans la semaine, qui sont tous utilisés pour raconter des histoires de DC », a déclaré James Gunn. «Je travaille tout le temps. Je ne peux faire que ce que je peux faire. Nous devrons donc prendre une décision à un moment donné. Est-il préférable pour moi d’écrire davantage? J’ai déjà écrit tous les [Creature Commandos]. J’ai écrit beaucoup de [Superman: Legacy]. J’ai beaucoup travaillé sur les grandes lignes pour The Authority. Qu’est-ce qui sert le mieux DC? Qu’est-ce qui sert le mieux les fans? Est-ce que je me concentre vraiment sur Superman et m’assurer que nous avons une grande ouverture? Ou est-ce que c’est un peu moi qui donne un peu à [beaucoup d’autres projets]. Ce n’est pas une réponse facile, et je le découvre au fur et à mesure. Je n’ai pas toutes les réponses. J’essaie simplement d’apprendre de mon mieux comment nous pouvons maintenir la qualité, parce que c’est ce qui compte. »