8 films de science-fiction à regarder en Octobre 2021

Le mois d’Octobre inclut la sortie de plein de nouveaux films d’horreur. Mais cela n’empêche pas que ce mois soit aussi un mois pour la science-fiction et le fantastique. En fait, certaines des sorties les plus attendues de l’année sortiront en salles ce mois-ci, notamment Dune de Denis Villeneuve et la suite tant attendue de Venom Let There Be Carnage.

Mais le mois d’Halloween propose également son lot d’histoires fantastiques indépendants. D’un kaléidoscope d’apocalypses dans Warning à la dystopie féministe de Mayday, cet automne regorge d’histoires pour tout type de fan de science-fiction/fantastique. Voici les films de science-fiction et fantastiques à surveiller dans les salles et en streaming en octobre.

Mayday

MayDay

Mayday est un film de science-fiction qui raconte l’histoire d’Ana, qui est mystérieusement transportée dans un nouveau monde où un groupe de femmes s’est réuni pour lutter contre leur ennemi : les hommes. Ana trouve de la compagnie parmi ces femmes, qui semblent toutes avoir subi des traumatismes dans leur passé aux mains d’hommes, et s’entraîne même comme tireuse d’élite pour les aider dans leurs efforts. Mais elle n’est peut-être pas le tueur que ces femmes espéraient alors qu’elle constate que ses allégeances changent.

Racontant une histoire de guerre à travers le prisme de personnages féminins et d’expériences féminines, Mayday présente un fantasme de pouvoir féministe qui dépeint les femmes comme des agresseurs mais remet également en question la valeur d’une telle vengeance. Alors que la première du film à Sundance a suscité quelques critiques, le film semble être un regard incisif sur les fantasmes de pouvoir, et trouver un film qui met en avant autant de personnages féminins est une bouffée d’air frais.

Écrit et réalisé par Karen Cinorre, Mayday met en vedette Grace Van Patten, Mia Goth, Juliette Lewis, Soko et Havana Rose Liu.

Venom: Let There Be Carnage

venom: let there be carnage

Venom: Let There Be Carnage est la suite du film Venom de 2018, suivant le journaliste Eddie Brock alors qu’il s’adapte à partager sa vie avec le symbiote Venom. Brock interroge un tueur en série condamné dans le cadre de son travail de jour, qui échappe plus tard à son exécution et à sa prison avec l’aide du symbiote Carnage. Brock et Venom doivent alors travailler ensemble pour abattre Carnage.

Bien que l’on sache peu de choses sur l’intrigue de Venom: Let There Be Carnage, et le casting a mis en garde contre le partage de spoilers, car le film promet de présenter des personnages bien-aimés de la bande dessinée. Venom: Let There Be Carnage est également le film de science-fiction de super-héros parfait pour Halloween, apportant aux téléspectateurs des extraterrestres et un justicier, mais aussi une horreur corporelle étrange et une violence horrible.

Réalisé par Andy Serkis, Venom: Let There Be Carnage met en vedette Tom Hardy, Woody Harrelson, Michelle Williams, Naomie Harris, Reid Scott, Stephen Graham, Sean Delaney et Larry Olubamiwo. Ce film de science-fiction arrive dans les salles le 20 octobre en France(1er Octobre aux Etats-Unis).

Bright: Samurai Soul

Bright

Le film Bright de Netflix a introduit un fantasme urbain moderne où les humains et les orcs se battent côte à côte en tant que flics. Maintenant, la suite est le film animé Bright: Samurai Soul qui montre comment le même appariement fonctionnerait mais à la fin du shogunat au Japon. Un samouraï voyou et un orc font équipe pour protéger une jeune fille elfe, dont la baguette magique pourrait inaugurer une ère de paix et de prospérité, mais attire une attention indésirable. Alors que l’original Bright a suscité certaines critiques, l’extension de l’univers à différentes cultures et périodes invite de nouvelles façons d’explorer le commentaire social et présente une animation unique.

Réalisé par Kyōhei Ishiguro, ce film de science-fiction arrive sur Netflix le 12 octobre.

Needle In A Timestack

Needle In A Timestack

Needle in a Timestack est un film de science-fiction qui suit Janine et Nick, un couple dont le mariage est saboté par le voyage dans le temps. L’ex-mari de Janine remonte dans le temps pour réintroduire la petite amie de Nick à l’université dans le but de séparer le couple. Mais alors que le flux linéaire du temps est interrompu, Nick commence à perdre les souvenirs qu’il a de sa femme et de leur vie heureuse, l’obligeant à choisir la version de la réalité à laquelle il veut s’accrocher et se battre pour la réaliser.

Le voyage dans le temps a certainement vu sa juste part de temps d’écran en 2021, mais Needle in a Timestack montre un nouvel angle de cette technologie. Couplé à une distribution incroyable, le film promet de frapper fort, en s’appuyant sur le drame et la pertinence émotionnelle plutôt que sur la science-fiction époustouflante, qui est exactement l’endroit où le voyage dans le temps convient le mieux.

Écrit et réalisé par John Ridley, basé sur la nouvelle du même nom de Robert Silverberg, Needle in a Timestack met en vedette Leslie Odom Jr., Freida Pinto, Cynthia Erivo, Orlando Bloom et Jadyn Wong.

Injustice

Injustice

Injustice explore une réalité dans laquelle l’homme d’acier est dans le dur. Après que la tragédie ait frappé Superman, le héros abandonne son credo moral contre le meurtre dans le but de protéger le monde de la méchanceté une fois pour toutes. Il s’impose bientôt comme un tyran régnant sur un État policier et le reste de la Ligue des Justiciers doit s’unir pour sauver le monde.

Basé sur la franchise de jeux vidéo du même nom à succès et sur l’intrigue des bandes dessinées initiales détaillant les événements qui ont précédé les jeux, Injustice raconte une histoire que les fans semblent impatients d’entendre. Les genres de super-héros sont toujours populaires, mais les téléspectateurs semblent de plus en plus intéressés par les histoires de héros qui ont mal tourné. Le Superman trop puissant et entièrement américain en tant que méchant ne pouvait pas arriver à un meilleur moment. Même si Injustice est toujours été prévu comme une sortie vidéo à domicile immédiate, le film a toujours l’air d’en valoir la peine.

Réalisé par Matt Peters, Injustice présente les talents vocaux d’Anson Mount, Laura Bailey, Justin Hartley, Janet Varney, Gillian Jacobs et Kevin Pollak.

Dune

Dune

Ce film de science-fiction est actuellement sorti en France le 15 Septembre, il raconte l’histoire de la planète Arrakis, qui abrite une ressource précieuse à l’ère des voyages spatiaux plus rapides que la lumière, et les machinations politiques des factions déterminées à la gouverner. L’histoire suit Paul Atreides, dont le père assume la gestion de la planète dans ce qu’il sait être un piège complexe. Lorsque la famille Harkonnen décide de prendre le contrôle des Atréides, Paul se joint aux indigènes Fremen pour réaffirmer le contrôle.

Ce n’est pas le premier récit visuel de Dune, on se rappelle notamment du tristement célèbre film de 1984 de David Lynch et la mini-série en 2000 de Sci-Fi Chanel. Cependant, Dune de Denis Villeneuve n’aborde qu’une petite partie du roman classique de Frank Herbert, ce qui rend peut-être l’histoire plus gérable. Et quelle que soit la longueur, le film de Villeneuve est magnifique et semble valoir le battage médiatique qui a été suscité autour de sa sortie.

Réalisé par Denis Villeneuve, Dune met en vedette Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Josh Brolin, Stellan Skarsgård, Dave Bautista, Stephen McKinley Henderson, Zendaya, Chang Chen, Sharon Duncan-Brewster, Charlotte Rampling, Jason Momoa et Javier Bardem.

Warning

Warning

Warning raconte l’histoire d’un groupe de vies interconnectées, dont chacune semble vivre son propre trope de science-fiction. Les thèmes d’un dieu technologique qui compte les péchés, de la vie éternelle grâce au modification cyborg et des morts imminentes dues à un astéroïde ou au manque d’oxygène. Alors que l’intrigue globale reste trouble, Warning promet d’examiner les relations humaines et le drame face à la fin du monde qui approche.

La bande-annonce de Warning montre presque trop d’apocalypses faisant des ravages dans le futur, jetant une infinité d’intrigues et de personnages au spectateur. Mais si chacun des tropes individuels est devenu familier aux fans du genre, en voir autant en même temps pose un nouveau problème, à la fois pour les personnages à naviguer et pour l’histoire elle-même. Warning ressemble à une saison entière de Black Mirror pliée en un seul film.

Réalisé par Agata Alexander, Warning met en vedette Alex Pettyfer, Alice Eve, Annabelle Wallis, Benedict Samuel, Charlotte Le Bon, Thomas Jane, Patrick Schwarzenegger, Rupert Everett, Tomasz Kot, Kylie Bunbury et Garance Marillier.

Ron débloque

Ron Débloque

Lorsque Barney met enfin la main sur un B-Bot, le robot des réseaux sociaux censé lui faire des amis, il découvre que son nouvel ami n’est pas tout à fait comme annoncé. Son nouveau compagnon robotique Ron semble manquer de code et s’avère être aussi maladroit socialement que Barney lui-même. Le couple doit alors trouver un moyen d’en apprendre davantage l’un sur l’autre et sur le monde afin de sauver la vie sociale de Barney et Ron de la démolition.

Un film destiné aux enfants commentant l’âge des réseaux sociaux et de la dépendance au téléphone portable était probablement inévitable, mais même si le commentaire social semble exagéré, l’animation de Ron Débloque est mignonne et raffinée et le film présente des voix bien connues. Il est également bon de voir de la science-fiction destinée à un public plus jeune dans un mois chargé de politique, de drame émotionnel et de gore.

Réalisé par Sarah Smith et Jean-Philippe Vine d’après un scénario de Smith et Peter Baynham, Ron Débloque présente les voix de Zach Galifianakis, Jack Dylan Grazer, Olivia Colman, Ed Helms, Justice Smith, Rob Delaney, Kylie Cantrall, Ricardo Hurtado, Marcus Scribner et Thomas Barbusca. Le film sort dans les salles le 20 octobre.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à nos bons plans.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires