Agents du SHIELD: un personnage tragique n’a jamais eu de chance

La plupart des personnages de Agents du SHIELD ont subi un traumatisme assez grave. Daisy (Chloe Bennet) a été suivie par la mort et la destruction depuis qu’elle était bébé et a ouvertement lutté avec cela. Melinda (Ming-Na Wen) a été changée à jamais par une mission horrible. Fitz (Iain de Caestecker) a subi des lésions cérébrales, des hallucinations et même la mort.

Ensuite, il y a eu Mack (Henry Simmons), qui a perdu sa fille et Elena (Natalia Cordova-Buckley), qui a perdu ses bras. Et c’est sans mentionner Jemma (Elizabeth Henstridge), qui a été kidnappée au moins une fois par saison et a même passé un séjour en tant qu’esclave de l’espace assourdie par un appareil. Les personnages principaux ont cependant connu des hauts et des bas, ce qui n’était pas le cas de Kara (Maya Stojan).

Kara Lynn Palamas, alias Agent 33, apparaît pour la première fois dans la saison 2, épisode 3 de Agents du SHIELD, elle est d’abord montrée en train d’être torturée par Daniel Whitehall (Reed Diamond). La façon dont elle a été capturée n’est révélée que beaucoup plus tard dans la saison, mais il va de soi qu’elle a été victime de la prise de contrôle d’Hydra. Sa première scène est également la seule fois où nous la voyons exprimer ce qui est incontestablement sa propre pensée, et elle dit très clairement: « Je ne travaillerai jamais pour Hydra. »

Agents du Shield

Malheureusement, la prochaine fois qu’elle apparaît, plus tard dans l’épisode, elle a été reprogrammée avec succès par Hydra et sert de nouveau bras droit à Whitehall. Dans l’épisode suivant, elle enfile un nano-masque qui la fait ressembler à May, puis se fait défigurer par May elle-même dans un combat épique. Whitehall la garde toujours en tant que garde du corps, mais le nano-masque a été fusionné à son visage, ce qui signifie qu’elle porte le visage de May pendant plusieurs épisodes.

Lorsque Whitehall meurt, elle est ostensiblement sauvée – mais par Ward (Brett Dalton), sans doute le principal méchant des trois premières saisons de la série. Il la traite gentiment, jurant de l’aider à trouver sa véritable identité et refusant d’abord ses avances romantiques parce qu’il ne veut pas profiter d’elle. La scène où il le fait est particulièrement sombre parce que Kara, utilisant son nano-masque, a changé son visage pour ressembler à celui de Daisy, sachant que Ward a des sentiments pour l’autre femme. Cependant, tout semble bien se passer au début, Ward l’aidant à se venger de Bakshi (Simon Kassanides) et à obtenir des preuves photographiques de son vrai visage.

La vengeance est satisfaisante et Kara peut se reconnecter avec son identité, mais le traitement de Ward à son égard est profondément insidieux : il agit comme s’il l’aidait à retrouver son identité, mais (en partie grâce à une éventuelle connexion romantique) il la manipule. Elle adopte ses points de vue anti-SHIELD et croit incontestablement au récit qu’il n’est qu’une victime. Lorsqu’elle est finalement retrouvée par le SHIELD, Jemma est capable de lui retirer le véritable lavage de cerveau d’Hydra, mais le conditionnement plus psychologique de Ward demeure.

Agents du Shield

Cela culmine lorsque Ward et Kara ont kidnappé Bobbi (Adrianne Palicki) et l’ont torturée parce qu’elle a parlé à Whitehall de l’endroit où Kara a été trouvée. Elle ne savait pas que Kara était là et ne savait peut-être même pas que Kara avait été kidnappé jusqu’à ce que le lavage de cerveau soit déjà terminé, mais Ward, étant anti-SHIELD, voit cela comme une opportunité de donner à Kara une « vengeance » tout en détruisant les agents du SHIELD. Ils font des choses horribles à Bobbi tandis que Kara épouse aveuglément la rhétorique que Ward lui a nourrie.

Lorsque d’autres agents entrent dans l’entrepôt où ils retiennent Bobbi, Kara déplace son nano-masque sur le visage de May, et Ward lui tire dessus et la tue par accident. À ce stade, elle n’a pas réellement obtenu justice ou vengeance; elle a à peine été montrée agissant comme elle-même. Il y a des indices sur sa vie et ses relations avant son enlèvement – elle et Bobbi ont en fait une conversation quand elle est à mi-déprogrammation qui suggère qu’ils étaient en quelque sorte des amis – mais très peu de choses sont explicitement révélées, et elle ne récupère jamais sa vie.

Agents du shield

D’autres personnages, en particulier Bobbi et Jemma, ont de la sympathie pour Kara dans le canon, mais après sa mort, elle est presque oubliée. Quand elle est mentionnée plus tard, c’est dans le contexte d’être la petite amie décédée de Ward (bien que May se moque, à juste titre, de lui pour l’avoir tuée accidentellement). Elle n’est pas seulement oubliée mais incomprise, ce qui ajoute à la pure tragédie de son histoire.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x