Grand Theft Auto 5 supprime le contenu transphobe dans sa nouvelle version

Suite aux demandes du public LGBTQ+, Rockstar Games semble avoir supprimé une poignée de blagues concernant les personnes transgenres de sa dernière version de Grand Theft Auto V.

Grand Theft Auto V a longtemps fait l’objet de controverses pour tout, d’une séquence de torture prolongée à l’histoire longue et troublée de GTA avec des personnages féminins, mais selon un rapport de Video Games Chronicle, l’édition de PS5 et Xbox Series X|S semble enfin abordé l’une des critiques les plus virulentes du jeu: ses blagues transphobes. Bien que les changements dans le jeu ne soient pas dramatiques, ils semblent être un effort concerté de Rockstar pour corriger ce que de nombreux fans ont perçu comme un exemple troublant de sectarisme dans le jeu.

Le changement le plus notable vient en dehors de Cockatoos, une boîte de nuit qui a accueilli une variété de travestis et de femmes transgenres dans la version originale du jeu. Ces personnages « drag queen » ne sont plus présents dans l’édition mise à jour, et les propos désobligeants des personnages des joueurs et des PNJ ont également été supprimées. Les modèles peuvent toujours être visualisés dans le mode réalisateur du jeu, une option de jeu gratuite qui permet aux joueurs de jouer en tant que personnages PNJ, mais leur dialogue est toujours inaccessible.

En plus de cette modification notable, il y en a une beaucoup plus petite que seuls les joueurs les plus perspicaces remarqueront. Une arcade dans GTA Online comportait auparavant une figurine suspendue appelée « Captain Spacetoy Interstellar Transgender ». Ce jouet a été remplacé par un modèle similaire appelé « Captain Spacetoy Spacetramp ». Au lieu d’une bannière annonçant des « organes génitaux interchangeables », la nouvelle figurine annonce fièrement une « direction de vomi posable ».

La suppression de la comédie transphobe du jeu fait suite à une lettre ouverte publique à Rockstar d’une organisation de développeurs de jeux LGBTQ+ appelée Out Making Games, qui a déclaré en septembre que le studio avait une « responsabilité sociale » envers son public pour éviter de représenter les communautés marginalisées de manière négative.

D’autres sociétés ont récemment été critiquées pour des actions transphobes, notamment le soutien financier de Disney au projet de loi anti-LGBTQ+ « Don’t Say Gay » en Floride et la mise à l’écart régulière par Marvel Comics de ses personnages LGBTQ+ (Jessie Drake, la première héroïne transgenre de la companie, est apparu dans exactement 3 numéros en plus de vingt ans). Rockstar Games n’a pas commenté publiquement si l’un de ces facteurs avait influencé sa décision de modifier et de supprimer certaines blagues dans Grand Theft Auto V.

Les changements apportés à GTA V peuvent être vus dans sa dernière version sur PlayStation 5 et Xbox Series X|S. Le jeu est également disponible sur PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One et Windows.

Source: Video Games Chronicle

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires