L’histoire de Marvel et les Zombies

Cet article contient des spoilers concernant la série What If…? de Marvel

La série What If de Marvel est un franc succès. Le premier épisode est une adorable histoire d’amour mêlée de coups de poing aux nazis. Le second est un hommage à un acteur décédé sous la forme d’une utopie galactique. Ensuite, nous avons les Avengers assassinés, la destruction de l’univers et récemment Captain America mangeant de la chair humaine.

Le cinquième épisode de What If… ? est un peu un choix de fanservice. Pendant la seconde moitié des années 2000, Marvel avait incorporé beaucoup d’histoires de Zombies.

Alors que la première utilisation du concept date de 2005, on pourrait envisager What If…? v.2 #24 (Et si Wolverine était le seigneur des vampires ?) comme étant le prototype. L’histoire impliquait que Dracula transforme les X-Men en vampires, mais le facteur de guérison de Wolverine lui a permis de submerger le contrôle de Dracula et de riposter. Il a ensuite jonché la ville de New York de héros vampires et le dernier espoir de l’humanité est venu sous la forme du Punisher portant la cape de Dr Strange.

Mark Millar

La première utilisation réelle des Zombies dans Marvel était plus une farce qu’autre chose. Mark Millar et Greg Land s’occupaient de Ultimate Fantastic Four et tous les signes indiquaient qu’ils préparaient un crossover. Pas n’importe quel crossover, mais LE crossover. Marvel avait insisté sur le fait que Ultimate Universe était séparé de la continuité principale, mais les sollicitations et les couvertures donnaient l’impression que les deux homologues de Reed Richards allaient se rencontrer. Une grande partie d’Ultimate Fantastic Four # 21 y a joué un rôle avec Ultimate Reed conversant avec un Reed d’un univers alternatif qui ressemblait beaucoup à celui du grand public. Ultimate Reed a créé un portail pour aller lui rendre visite.

Ce qu’il a trouvé, ce sont des incarnations de zombies des Quatre Fantastiques avec Reed demandant: « Avez-vous déjà eu le sentiment d’avoir été eu? »

Robert Kirkman

Le reste de l’arc concernait Ultimate Reed essayant de survivre et d’échapper à ce monde avec l’aide du Magneto de ce monde. Cela a ouvert la voie à la première mini-série Marvel Zombies, écrite par Robert Kirkman de The Walking Dead avec l’art de Sean Phillips (Arthur Suydam a fait des couvertures de parodie de zombies dans l’art classique de Marvel, qui se poursuivra pendant plusieurs autres mini-séries). Initialement, Kirkman voulait faire une histoire sur Luke Cage étant le dernier héros vivant, utilisant sa peau incassable comme un moyen de dissuasion, mais puisque l’arc Ultimate Fantastic Four présentait déjà un Luke Cage en mode zombie, cela ne s’est pas fait.

Au lieu de cela, son histoire impliquait deux arcs principaux. L’un était la survie de Black Panther, qui – un peu comme dans l’épisode de What If…? – a été maintenu en vie, bien que ses membres soient progressivement retirés pour servir de nourriture pour zombies sans infecter le corps. Alors que le dessin animé avait la tête désincarnée de Scott Lang, la bande dessinée avait une Guêpe zombie décapitée comme alliée de Black Panther. Elle n’a jamais été guérie de la maladie, mais elle a cessé d’avoir faim après un certain temps et est revenue à elle.

L’autre histoire concernait les héros zombifiés de la Terre face à la venue du Silver Surfer(Surfeur d’Argent) et de Galactus. Une poignée d’entre eux a ensuite dévoré les envahisseurs et absorbé leurs pouvoirs cosmiques, ainsi que leur faim cosmique. Hank Pym, Iron Man, Luke Cage, Wolverine, Spider-Man et Hulk ont ​​éliminé presque toute vie dans l’univers et se faisaient appelé Zombie Galacti. Le reste a été la base de Marvel Zombies 2.

Quant à ce qui a causé l’épidémie de zombies au début, c’est là que les choses deviennent un peu compliquées. L’histoire de The Ultimate Fantastic Four a révélé qu’un Zombie Superman avait tellement faim qu’il a frappé la réalité jusqu’à ce qu’il pénètre dans un univers alternatif et infecte ses héros.

Kirkman et Phillips ont fait une préquelle unique intitulée Marvel Zombies: Dead Days qui suggérait que Magneto avait échangé avec une certaine force pour libérer le virus sur Terre, pensant qu’il ne ciblerait que les humains et non les mutants. Ensuite, une mini-série ultérieure intitulée Marvel Zombies Return a créé une boucle temporelle d’univers alternatif où les zombies de la continuité de Marvel Zombies se sont retrouvés dans un autre univers, où ils ont provoqué une épidémie, infecté la Sentinelle de ce monde et Zombie Sentinelle a fini par apparaître dans l’univers Marvel Zombies pour provoquer l’éclosion initiale.

Est-ce que quelqu’un a suivi ça ? J’espere. Quoi qu’il en soit, Zombie Sentinelle n’a plus jamais été mentionné. Il a infecté les héros et puis… plus rien. Bizarre. Bien qu’il soit approprié que la Sentinelle ait cessée d’être une menace parce que les gens l’ont oublié.

Crossovers

L’univers initial de Marvel Zombies a été revisité ici et là de plusieurs manières. La bande dessinée de Black Panther (lorsqu’il était le chef des Quatre Fantastiques) a voyagé dans cet univers et a parlé des Zombie Galacti. Ash de Army of Darkness a eu sa propre mini-série crossover qui a eu lieu lors de l’épidémie initiale. Zombie Wolverine est apparu dans une histoire d’Exiles sur une équipe entièrement composée de variantes de Wolverine. Zombie Deadpool (Headpool) est devenu une partie importante de l’éphémère Deadpool Corps. Marvel Zombies a également fait un crossover avec Marvel Apes.

Il y avait aussi un one-shot appelé Marvel Zombies Halloween qui révélait que Kitty Pryde et son fils avaient survécu, tout en montrant ce que Mephisto mijotait dans cette réalité.

Fred Van Lente

Avec Marvel Zombies 3, Fred Van Lente a commencé à écrire et a amené la série dans une direction différente. Il a présenté ARMOR, une ramification du SHIELD basée sur la gestion de réalités alternatives. Alors que cela concernait toujours l’univers Marvel Zombies, l’accent était davantage mis sur l’univers Marvel dominant alors qu’il tentait d’empêcher une invasion. Les protagonistes de l’histoire étaient Machine Man et Jocasta. Dans la suite, Marvel Zombies 4, Morbius a réuni les Midnight Sons pour sauver le monde d’une éventuelle épidémie.

Marvel Zombies 5 de Van Lente parlait de Machine Man et Howard the Duck s’aventurant dans différents univers zombies pour des raisons quelconques. Après cela est venu Marvel Zombies Supreme, se déroulant dans la continuité régulière de Marvel et mettant en vedette Battlestar et Jack of Hearts combattant des versions zombies de l’Escadron suprême. Puis vint enfin Marvel Zombies Destroy en 2012, où ARMOR envoie Howard the Duck et Dum Dum Dugan pour combattre une réalité alternative remplie de zombies nazis.

La saga des zombies continue

Quelques années plus tard ils ont tenté Secret Wars. L’événement présentait un monde composé de morceaux de Terres alternatives, reliés entre eux au hasard. Il y a un No Man’s Land sur cette Terre qui est rempli de zombies et de robots tueurs. C’est essentiellement un endroit pour jeter les criminels en vue de leur exécution.

Quelques autres histoires ont été publiées, bien qu’elles n’aient aucun lien avec les zombies originaux de Marvel ou avec ARMOR. Marvel Zombie était un one-shot sur un groupe de héros essayant de survivre à une apocalypse de zombie, qui finissent par faire équipe avec Simon Garth, Marvel’s Zombie. La fin est… eh bien, c’est sûr que c’est quelque chose.

Marvel Zombies Resurrection

Plus récemment, il y’a eu Marvel Zombies : Resurrection. Celui-ci parle de Brood infestant et tuant Galactus. La race évolue en une ruche de zombies, tous très intéressés à infecter Franklin Richards. Les héros de celui-ci incluent Spider-Man, une Sentinelle reprogrammée pour être la nounou de Franklin et Valeria, un Wolverine aveugle, un Frank Castle techno-organique et un Blade surexcité.

A noter également Marvel Universe vs. The Punisher et ses suites (Marvel Universe vs. Wolverine et Marvel Universe vs. The Avengers). Cette réalité traitait également d’une apocalypse de super-héros zombie, mais d’une manière différente et plus cohérente. Au lieu d’être un virus, c’était une arme biologique lâchée dans l’écosystème. Cela signifiait que tout le monde allait probablement y succomber, devenant un sauvage cannibale. The Punisher, qui était par inadvertance derrière ce bordel et était immunisé, passait ses journées à traquer et à décapiter les héros. De plus, il devait tuer Deadpool presque quotidiennement.

C’est la petite histoire des zombies de Marvel.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à nos bons plans.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires