Aller au contenu

Les meilleurs versions de Kang le Conquérant de Marvel

Kang le Conquérant

Avec la nouvelle passionnante que la star de Lovecraft Country, Jonathan Majors, jouera Kang le Conquérant dans Ant-Man et La Guêpe: Quantumania, il est temps de jeter un coup d’œil à ce méchant majeur de Marvel Comics. Si son histoire dans les bandes dessinées est une indication, son impact sur le MCU sera certainement profond. Comme beaucoup des plus grands héros et méchants de Marvel, Kang a fait ses débuts dans la légendaire série de BD Fantastic Four de Stan Lee et Jack Kirby en 1964.

Le prochain grand méchant du MCU a fait ses débuts dans la série Loki de Disney+. Kang le Conquérant a l’une des chronologies les plus déroutantes de l’univers Marvel. Kang semble être le nouveau « Thanos » dans le MCU alors que la phase 6 se terminera avec Secret Wars et Kang Dynasty, cela vaut donc la peine de jeter un coup d’œil aux nombreuses versions de Kang qui sont apparues dans les bandes dessinées et diverses séries animées.

15. Nathaniel Richards

Avengers #8 (1964) de Stan Lee, Jack Kirby, Dick Ayers & Stan Goldberg

Nathaniel Richards Kang

Le premier Kang est immédiatement entré dans le panthéon de leurs plus grands ennemis, bien qu’il ne représente pas toujours une menace aussi grande pour eux que quelqu’un comme Thanos. La clé pour comprendre Kang – si possible – est son lien avec son passé (le présent de l’univers Marvel).

Nathaniel Richards est un érudit du 31e siècle et un descendant possible à la fois de Reed Richards et du docteur Doom, dont il a découvert la technologie du voyage dans le temps dans le futur. Il remonte dans le temps d’abord vers l’Égypte ancienne, où les 4 Fantastiques l’avaient déjà rencontré un an plus tôt. Ce nœud dans le temps n’était que le premier que Kang nouerait dans la chronologie.

14. Victor Timely

Avengers Annual #21 (1992) de Mark Gruenwald, Herb TrimpeCharles Barnett, Brad Vancata & Gina Going

Victor Timely Kang le Conquérant

Kang possédait un pouvoir et une intelligence remarquables, mais ses ambitions avaient tendance à être modestes par rapport à ses opportunités. Un exemple de cela était sa décision de remonter le temps jusqu’en 1901 et de se terrer dans le Wisconsin. Kang crée une ville appelée Timely et se nomme Victor Timely, le tout dans le but d’établir une base d’opérations afin qu’il puisse secrètement modifier le cours du temps.

Il continue d’intervenir dans les événements et, d’une manière détournée, est responsable de la création de l’androïde Torche Humaine original. Kang a utilisé un duplicata de robot de Victor Timely qui a vieilli pour maintenir l’illusion en vie lorsqu’il n’agissait pas physiquement en tant que personnage. La ville de Timely cachait également l’entrée de sa ville temporelle de Chronopolis.

13. Kang le robot conquérant

Avengers: United They Stand (1999) Episode Trois « Kang »

Kang

Kang a fait ses débuts sur grand écran dans le MCU, mais il a déjà été un incontournable de plusieurs séries animées Marvel. L’une de ses versions les plus intrigantes a fait ses débuts dans Avengers: United They Stand, qui autrement n’était pas du tout une bonne interprétation de la franchise.

Cette version de Kang était beaucoup plus futuriste et robotique et constituait une menace plus difficile. Alors que de nombreux fans n’ont pas trouvé beaucoup de valeur dans la série dans son ensemble, cela a montré à quel point le concept de Kang était élastique, ce qui est la clé de son personnage. La plupart de ses nombreuses versions ont tendance à partager le même look.

12. Mr. Gryphon

All-New, All-Different Avengers #1 (2015) de Mark Waid, Adam Kubert & Sonia Oback

Kang le Conquérant Mr Gryphon

Les All-New, All-Different Avengers ont rencontré M. Gryphon pour la première fois lorsque sa société, Qeng Enterprises, a acheté Stark Tower, et il a semblé s’allier avec un extraterrestre Chitauri connu sous le nom de Warbringer. Ils ont vite appris que M. Gryphon était en fait un aspect de Kang le Conquérant, qui avait été divisé en ses différents moi par une anomalie temporelle et piégé au 21e siècle.

Non content d’attendre des milliers d’années pour retourner dans l’empire qu’il créerait à l’avenir en tant que Kang, il a tenté de relancer sa dynastie de nos jours en tant que PDG de sa propre entreprise. Heureusement, les Avengers ont pu arrêter ses plans et il a été renvoyé dans le flux temporel par Jane Foster/Mighty Thor.

11. Rama-Tut

Fantastic Four #19 (1963) de Stan Lee, Jack Kirby, Dick Ayers & Stan Goldberg

Kang le conquérant Rama-Tut

Les 4 Fantastiques ont en fait rencontré Kang en 1963 dans les pages de Fantastic Four #19. Alors que le pharaon Rama-Tut n’a pas figuré sur la liste de leurs plus grands méchants, il s’est battu avec l’un des plus grands de tous les temps, En Sabah Nur.

Le premier mutant, également connu sous le nom d’Apocalypse, a contribué à la chute de Rama-Tut, mais ce qui a scellé sa fin, c’est l’arrivée des 4 Fantastiques, qui avaient été expulsés de leur temps. Rama-Tut est retourné dans le futur mais est finalement revenu harceler les Avengers un an plus tard dans leur livre.

10. Le centurion écarlate

Avengers Annual #2 (1968) de Roy Thomas, Don Heck, Werner Roth & Vince Colletta

Kang le Conquérant Centurion écarlate

Le Centurion écarlate est la première de nombreuses versions alternatives de Kang. Le multivers est une idée fondamentale à la fois dans Marvel et dans DC Comics, mais Kang en a été le pionnier à bien des égards. Chacune de ses actions dans le passé a créé une autre divergence par rapport à la chronologie principale.

Il a basé son armure sur le docteur Doom, qui n’était pas étranger au voyage dans le temps lui-même. Cette version du personnage s’est de nouveau battue avec les Avengers jusqu’à ce qu’ils le battent finalement. Il a finalement inventé un appareil qui lui a permis de voyager dans le temps sans créer de nouvelles réalités. Son fils Marcus a brièvement endossé le rôle de Centurion écarlate avant que Kang ne le tue.

9. Kang de Star Trek

Star Trek: The Next Generation/X-Men: Second Contact #1 (1998) de Dan Abnett, Ian Edginton, Cary Nord, Scott Koblish & John Kalisz

Star Trek Kang

L’un des exploits les plus fous de Kang dans le temps et l’espace a produit l’un des croisements les plus fous de tout les temps. Cette histoire de la fin des années 90 se produit grâce à une version alternative de Kang se mêlant une fois de plus de plusieurs réalités avec quelque chose appelé un crochet temporel.

Cela conduit les X-Men des années 90 et l’équipage du vaisseau spatial Enterprise-D de Star Trek: La Nouvelle Génération à unir leurs forces pour l’arrêter. L’étendue des actions de Kang ici a révélé que l’univers Marvel fait en quelque sorte simplement partie d’un plus grand univers qui contient d’autres genres d’univers.

8. Kang le conglomérateur

Edge Of Spider-Geddon #1 (2018) de Jed MacKay, Gerardo Sandoval & Brian Reber

Kang le Conquérant Conglomérateur

La série Edge of Spider-Geddon a introduit un certain nombre de versions de réalité alternative de Spider-Man comme Hobie Brown/Spider-Punk, un combattant du crime qui a travaillé aux côtés d’alliés comme Captain Anarchy et une version alternative de Hulk également connue sous le nom de Atom Bomb.

Kang le Conglomérateur est originaire de l’avenir de sa réalité en 2099, où il était un riche homme d’affaires qui possédait les droits sur tout les super-héros. Il espérait emmener Spider-Punk avec lui dans le futur pour capitaliser sur son nom de marque, bien que Hobie Brown ait pu vaincre Kang avec la puissance du punk rock (et les poings de Hulk).

7. Kamala Kang

Infinity Wars #4 (2018) de Gerry Duggan, Mike Deodato Jr. & Frank Martin Jr.

Kamala Kang

L’une des choses les plus intéressantes à propos des nombreuses réalités et dimensions divergentes de l’univers Marvel est qu’il mélange souvent les personnages. Cela s’est produit avec Kang le Conquérant et, Kamala Khan/Miss Marvel.

Kamala s’est mêlangée à Kang dans le scénario d’Infinity Wars à partir de 2018. Elle a voyagé dans le futur (un produit de ses capacités étant considérablement élargies dans Warp World) et s’est retrouvée dans une série d’événements super compliqués. Elle s’est finalement séparée de Kang, mais ce fut un moment cool pour le personnage.

6. Immortus, le seigneur autoproclamé du temps

Avengers #10 (1964) de Stan Lee, Don Heck, Dick Ayers & Stan Goldberg

Kang le Conquérant Immortus

Immortus est l’une des nombreuses identités alternatives de Kang, bien qu’il ait rencontré Immortus pour la première fois sans se rendre compte qu’il était une future version de lui-même. Immortus était fidèle aux Time-Keepers(Gardes du Temps) et était destiné à régner dans les limbes, qui est une dimension intemporelle qui existe en dehors du flux temporel.

Immortus est le seigneur autoproclamé du temps, et une partie de son travail consistait à surveiller et à contrôler les diverses divergences dans la chronologie causées par de jeunes versions de lui-même comme Kang et Rama-Tut.

5. Kang et l’église universelle d’Immortus

Universe X #1 (2000) de Jim Krueger, Alex Ross, Dougie Braithwaite, Bill Reinhold & Laura Depuy

Kang

Même avec tous les Kangs alternatifs, il y en a encore plus grâce à toutes les réalités alternatives qui composent le plus grand multivers Marvel. L’un des Kangs les plus connus appartient à la Terre X, également connue sous le nom de Terre-9997, qui a ensuite continué sous le nom d’Univers X.

Dans cette réalité alternative dystopique, tout le monde avait acquis des super pouvoirs tandis que les héros établis devaient faire face à un nouveau mode de vie qui a conduit à de sombres transformations, mais Kang a persisté comme toujours. Il a modifié son identité Immortus pour devenir le pape de l’Église universelle d’Immortus et a attiré des adeptes comme Spider-Man.

4. Kid Immortus

FF Vol. 2 #8 (2013) de Matt Fraction, Mike Allred & Laura Allred

Kid Immortus

Alors que le jeune Nate Richards est revenu dans la chronologie pour accepter son destin de Kang le Conquérant, il a finalement réapparu sous une nouvelle forme connue sous le nom de Kid Immortus aux côtés de l’amour de Kang, la princesse Ravonna. Kid Immortus avait accepté son rôle de méchant et avait cherché une alliance avec le docteur Doom pour vaincre les 4 Fantastiques afin de battre ses autres moi qui n’avaient pas réussi à les arrêter.

Il prévoyait toujours d’éviter son destin en tant que Kang le Conquérant, bien que ses pouvoirs aient été siphonnés par le docteur Doom pour créer une nouvelle forme dangereuse qui menaçait le multivers: Doom the Annihilating Conqueror. Deux équipes de 4 Fantastiques ont pu arrêter le méchant fusionné et Kid Immortus a pu revenir dans le flux temporel.

3. Iron Lad

Young Avengers #1 (2005) de Allan Heinberg, Jim Cheung, John Dell & Justin Ponsor

Iron Lad

Tous ces combats avec les Avengers sont devenus épuisants au bout d’un moment. Une version plus jeune de Kang, essayant d’éviter de devenir le despote maléfique, est remontée dans le temps. Il a fini par créer sa propre équipe de héros appelée les Young Avengers, et il est devenu Iron Lad.

Cette bonne version de Kang s’est avérée être l’une des plus intéressantes et de nombreuses spéculations sur le Kang du MCU se concentrent sur son rôle possible avec cette équipe potentielle. Finalement, ce Kang a également réalisé qu’il gâchait le présent et est reparti vers le futur après avoir tué Kang et créé un paradoxe temporel.

2. Le Conseil des Kangs transtemporels

Avengers #292 (1988) de Walter Simonson, John Buscema, Tom Palmer & Max Scheele

Kang le Conquérant

Une autre version de Kang est apparu comme l’une des variantes les plus terrifiantes. Kang le Conquérant est apparu lorsqu’une version du voyageur temporel s’est retrouvée au 40ème siècle. Il a construit une nouvelle armure à partir de matériaux futuristes et a conquis la future Terre, devenant le super-vilain traditionnel que la plupart des fans de bandes dessinées connaissent aujourd’hui.

Cela suffirait à la plupart des gens, mais Kang a continué à remonter le temps et à se battre avec les Avengers, qui ont créé un certain nombre de versions alternatives de Kang qui se sont rapidement réunies sous le nom de Conseil des Kangs transtemporels.

1. Celui qui demeure

Loki (2021) Episode 6 « Pour toujours. À jamais.« 

Celui qui demeure

L’univers cinématographique de Marvel a continué de se développer avec des séries à succès sur Disney+ comme WandaVision et Loki. Un nouveau personnage a été introduit dans Loki joué par Jonathan Majors connu sous le nom de Celui Qui Demeure. Il était le chef de la Time Variance Authority et le protecteur de la chronologie sacrée, bien qu’il soit également une future variante de Kang le Conquérant.

Celui qui Demeure a la connaissance de plusieurs vies et a rapidement fait connaître sa présence dans le MCU en interagissant avec Loki et sa variante Sylvie, donnant un aperçu aux fans de son éventuelle apparition en tant que Kang dans Ant-Man et la Guêpe: Quantumania.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Available for Amazon Prime