‘Thor: Love and Thunder’ interdit en Chine en raison de scènes LGBTQ+

La séquence de défaites apparente de Marvel Studios en Chine se poursuit avec Thor: Love and Thunder, qui ne recevra probablement pas de date de sortie sur le territoire en raison de l’inclusion de personnages et de scènes LGBTQ +.

Selon The Hollywood Reporter, des initiés en Chine pensent qu’il est peu probable que le 4ème volet de la saga Thor reçoive le feu vert des censeurs chinois en raison d’éléments tels que les deux pères de Korg et son moment à l’écran avec un autre Kronan, ainsi que des propos suggérant que Valkyrie est bisexuelle.

Cela ferait du film la sixième sortie de Marvel Studios depuis 2021 à être bannie des salles chinoises. La tendance a commencé avec Black Widow et comprend Shang-Chi et la légende des 10 anneaux, Les Éternels, Spider-Man: No Way Home et Doctor Strange in the Multiverse of Madness.

Il peut être intéressant de noter que, bien que chaque titre ait apparemment été interdit pour des raisons distinctes et sans rapport, chaque sortie et interdiction ultérieure est intervenue à un moment où le gouvernement dirigé par le Parti communiste réprimait la culture dominante et l’influence des médias étrangers. Le Département central de la propagande du PCC(Parti Communiste Chinois) l’organisme gouvernemental responsable de la révision et du feu vert des films étrangers, entre autres, n’a jamais rendu publiques les raisons de sa décision pour chaque sortie.

Le MCU ne peut pas échapper à la controverse en Chine

La sortie de la plupart des six films a jusqu’à présent été précédée d’une certaine controverse. Plusieurs mois avant la sortie de Les Éternels, une vieille interview de la réalisatrice Chloé Zhao a refait surface dans laquelle elle décrivait la Chine comme un lieu plein de « mensonges ». De même, avant la sortie de Shang-Chi et la légende des dix anneaux, une vieille interview de la star Simu Liu a refait surface, dans laquelle il détaillait les expériences difficiles de ses parents et grands-parents alors qu’ils vivaient et fuyaient la Chine communiste.

La Chine censure souvent fortement les éléments LGBTQ+ dans les médias, et les créateurs qui publient du matériel axé sur ou incluant des personnages ou des histoires LGBTQ+ ont été arrêtés dans le passé pour avoir enfreint ce que l’on appelle communément les « lois sur l’obscénité ».

Le réalisateur de Thor: Love and Thunder, Taika Waititi, a déjà discuté de son point de vue sur la narration d’histoires LGBTQ. + et l’inclusion de certains personnages dans ses films. Il a déclaré: « Nous sommes tous homosexuels … Juste à des degrés divers de notre position sur le spectre [de la sexualité], je pense. Je pense que, de manière innée, les humains ont tous un certain degré d’homosexualité en eux. »

Thor: Love and Thunder est actuellement dans les salles.

Source: THR

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à nos bons plans.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires