Wonder Man: ses pouvoirs, ses ennemis et ses meilleurs comics

Lorsque Disney a annoncé une nouvelle série Wonder Man pour Disney+, de nombreux fans ne savaient pas qui il était. D’autres fans se sont rappelé de la brève apparition de Nathan Fillion qui a incarné le personnage dans une scène supprimée de Guardians of the Galaxy Vol.2. Wonder Man, autrement connu sous le nom de Simon Williams, est un héros relativement trivial dans l’univers Marvel. Il n’a pas eu sa propre série de bandes dessinées solo depuis 1994, et ses apparitions ont été sporadiques. Heureusement, Disney+ a une excellente occasion de prouver pourquoi Simon Williams est digne de sa propre série.

Ce guide vous invite à explorer l’origine, les pouvoirs et les histoires importantes de Wonder Man. Que vous soyez un nouveau fan ou un lecteur de longue date.

Qui est Wonder Man ?

Wonder Man

À 22 ans, Simon Williams est devenu l’héritier de l’entreprise de munitions de son père, le plaçant en concurrence directe avec Stark Industries, en plein essor. Lorsque le jeune PDG n’a pas pu suivre le rythme de Stark, il s’est tourné vers le blanchiment d’argent et le racket pour rester à flot. Malheureusement, le conseil d’administration a eu vent des activités illégales de Simon Williams et l’a poursuivit en justice. Simon a déploré Stark Industries à la presse, ce qui a inspiré le méchant baron Zemo à manipuler la colère de Simon à son profit. Mécontent et vaincu, Simon s’enfuit avec Zemo vers sa base secrète en Amérique du Sud, dans l’espoir de retrouver une nouvelle vie.

Naturellement, le baron Zemo a un plan sinistre dans sa manche et promet d’accorder des super pouvoirs à Simon via un test de rayonnement ionique. En proie à ses échecs passés en tant que PDG, Simon accepte de se soumettre à l’expérience, excité par la promesse de pouvoir de Zemo. À la surprise de Simon, le test est un succès, transformant sa chair et ses os en pure énergie ionique. Comme un père fier, Zemo rebaptise son expérience de laboratoire en tant que Wonder Man, mais il y a un hic. En signe de gratitude, le baron Zemo demande à Wonder Man de détruire les Avengers une fois pour toutes.

Wonder Man

Les balles, les bâtiments et un blitz de méchants ont peu ou pas d’impact sur la forme ionique de Wonder Man. Le corps surpuissant de Wonder Man lui confère une multitude de forces et de capacités. Sa force, son endurance et sa vitesse dépassent de loin tous les Avengers, et il peut sauter de grandes distances et voler à volonté.

Sur le plan offensif, Wonder Man est un combattant au corps à corps, mais il est également connu pour tirer des faisceaux ioniques de ses mains et de ses yeux. Fait intéressant, il n’a pas besoin de manger ou de dormir comme les autres humains, car sa physiologie est bien supérieure à celle des humains. De plus, la physiologie ionique de Wonder Man lui permet de guérir rapidement pendant le combat, faisant de lui un guerrier féroce contre les ennemis.

En tant qu’être d’énergie ionique pure, Wonder Man est indestructible; cependant, il a subi la défaite et la «mort» au combat. Les coupables les plus courants derrière sa disparition sont des armes à énergie qui perturbent et dispersent l’énergie ionique de Simon dans l’inconnu. Ces armes affaiblissent la physiologie de Simon et le rendent incapable de réorganiser ses cellules, forçant des héros comme Scarlet Witch à réassembler sa forme ionique grâce à la magie noire. Alors qu’il est un mastodonte physique au combat, Wonder Man peut être renversé et rendu inconscient, ce qui le rend vulnérable aux attaques.

Les meilleurs BD de Wonder Man

Passant du statut d’Avenger à celui d’acteur d’Hollywood, Wonder Man a parcouru une route unique en tant que super-héros. Peu importe la diversité de son parcours, l’engagement de Simon à prendre la bonne décision le suit tout au long de ses aventures. C’est un personnage avec une conscience, un héros qui se demande s’il fait ce qu’il faut. Voici quelques-unes des histoires les plus importantes de Wonder Man qui reflètent le parcours de son héros.

Origine: Avengers #9

Wonder Man Vision

En 1964, Avengers #9 (de Stan Lee, Don Heck, Dick Ayres et Stan Goldberg) établit Wonder Man comme un héros culpabilisé prêt à faire des efforts extraordinaires pour se vider la conscience. Après avoir été jugé pour ses crimes d’entreprise, Simon est la proie du plan du baron Zemo pour vaincre les Avengers; cependant, comme Zemo le découvre bientôt, Wonder Man n’est une marionnette. Rejetant le plan insidieux du Baron, Wonder Man conduit les Avengers à combattre les Maîtres du Mal, et son changement d’avis gagne le respect de Captain America, conduisant à une longue association – quoique incohérente – avec les Avengers.

La décision de Wonder Man de se ranger du côté des Avengers est alimentée par sa culpabilité passée. Au fond de lui, Simon ne se pardonne pas d’avoir détourné de l’argent à des fins lucratives. En tant que PDG, il a mis la honte sur lui-même et sa famille. Maintenant qu’il a le pouvoir ionique, Simon craint de retomber dans le même piège. En trahissant Zemo et en se rangeant du côté des héros les plus puissants de la Terre, Wonder Man fait son premier pas sur la voie de la rédemption.

L’appel d’Hollywood: West Coast Avengers Vol. 2 #1-5

Wonder Man

Tout au long de sa carrière, Simon a montré une forte aversion à être qualifié de « héros ». Peu importe à quel point il a essayé, les échecs passés de Simon en tant que PDG corrompu le suivent toujours comme un fléau. En conversation avec le Fauve, l’un de ses amis et alliés les plus proches, Simon avoue qu’il est un acteur jouant le rôle d’un Avenger. Ne voulant pas continuer cette façade, Simon quitte les Avengers et jette son dévolu sur Hollywood.

West Coast Avengers Vol. 2 #1-5 (de Steve Englehart, Al Milgrom, Joe Sinnott et Petra Scotese) présente l’ascension de Simon vers la célébrité en tant qu’acteur hollywoodien. Rejetant le masque de Wonder Man, Simon est libre d’explorer une variété de nouveaux rôles. Il commence son parcours en tant que cascadeur indestructible avant de finalement se frayer un chemin jusqu’à un rôle principal majeur.

Avec son étoile hollywoodienne en plein essor, Simon décroche une place dans l’émission de Johnny Carson. Au lieu d’utiliser son temps pour obtenir une publicité favorable, Simon choisit de révéler ses accusations de détournement de fonds passées, avouant sa culpabilité au public. Avec franchise et grâce, Johnny Carson pardonne à Simon à la télévision en direct, félicitant la star pour sa volonté de reconnaître ses erreurs.

Amoureux: West Coast Avengers Vol. 2 #42-45; Avengers Vol. 3 #11

Wonder Man Wanda

Avengers #58 (de Roy Thomas, John Buscema et George Klein) révèle une vérité bouleversante qui change la vie de Wonder Man. Dans une tentative de créer l’androïde parfait, Ultron a emprunté les schémas cérébraux de Simon et les a infusés dans sa plus belle création: Vision. Bien qu’hésitant au début, Simon a fini par accepter Vision comme son frère. Après que Vision et Scarlet Witch aient fondé une famille ensemble, Simon s’empresse de célébrer et de soutenir le couple amoureux. Cependant, une fois que Vision tombe entre les mains d’une vilaine multinationale, les véritables sentiments de Wonder Man pour Wanda se révèlent.

Au lieu de proposer ses ondes cérébrales pour aider à reprogrammer Vision, Simon refuse et lâche une bombe: il est amoureux de Wanda. Avec Vision hors de son chemin, Simon tente de la convaincre, mais Wanda est incertaine et confuse. La Guêpe se précipite pour soutenir la cause de Simon, rappelant à Wanda que la vraie raison pour laquelle elle aimait son mari est que la personnalité de Vision découlait de Simon. Lentement mais sûrement, Scarlet Witch tombe amoureuse de Simon, réalisant que c’était Wonder Man – pas Vision – qu’elle a toujours aimé.

Meilleurs amis pour toujours: Avengers 2: Wonder Man and Beast #1-3

Wonder Man

Tout au long de ses aventures, Wonder Man a souvent trouvé les encouragements et le soutien de Hank McCoy, mieux connu sous le nom de Fauve. De retour dans Avengers #211, le Fauve était la voix de la raison lorsque Simon a avoué qu’il jouait le rôle d’un super-héros. Le Fauve rappelle à Simon sa persévérance sous pression, servant à donner à son coéquipier un discours d’encouragement sur la confiance en soi. Malheureusement, les conseils de Hank n’ont pas suffi à vaincre les insécurités de Simon, et le duo s’est séparé.

Heureusement, les amis se sont reconnectés dans Avengers Two: Wonder Man and Beast #1-3 (par Roger Stern, Mark Bagley, Greg Adams et Tom Smith). Dans cette mini-série, Simon et Hank ravivent leur amitié en répondant à l’appel pour protéger des vies innocentes et les défendre de la menace.

La mini-série est un clin d’œil amusant aux vieux films hollywoodiens, mais elle est aussi étonnamment profonde. Une fois que le brouillard de la bataille s’est estompé, Simon lutte toujours contre le doute de soi et l’insécurité, croyant qu’il ne mérite plus le titre de « héros ». Comme un meilleur ami, le Fauve intervient pour encourager Simon, lui rappelant que si le reste du monde – et Hank – croit qu’il est un héros, alors il doit en être un après tout. En réponse, Simon crée la Second Chance Foundation, une organisation permettant à des individus comme lui d’apprendre de leurs erreurs et de changer leur vie.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à nos bons plans.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires