Aller au contenu

Les 18 meilleurs films de science-fiction des années 2000

science fiction

Les années 2000 ont été une période passionnante pour les films de science-fiction. Le genre a frappé d’assaut le nouveau millénaire et a conquis le cœur et l’esprit des geeks de science-fiction du monde entier. Il a également donné le ton pour le genre dans les temps modernes. Alors faisons un voyage dans le passé et regardons les meilleurs films de science-fiction des années 2000 !

Space Cowboys (2000)

Space Cowboys, c’est environ quatre anciens pilotes d’essai à la retraite qui sont envoyés dans l’espace pour réparer un satellite soviétique défaillant. Le film est parsemé de stars avec Clint Eastwood, Donald Sutherland, Tommy Lee Jones et James Garner comme acteurs principaux. Avec son jeu d’acteur et ses effets spéciaux superbes, le film est un film de science-fiction des années 2000 à voir absolument.

Synopsis: « Francis « Frank » D. Corvin, William « Hawk » Hawkins, Jerry O’Neill et Tank Sullivan furent les membres du projet Daedalus, le programme de test de l’U.S. Air Force pour l’exploration spatiale. Leur espoir de voyage dans l’espace s’est écroulé en 1958 avec la création de la NASA où l’équipe Daedalus est remplacée par un petit chimpanzé. Aujourd’hui retraités, ils négocient leur retour dans l’espace lorsqu’un vieux satellite de communication soviétique nommé Ikon, dans lequel se trouve un module de commande conçu par Frank Corvin, menace de s’écraser sur la Terre. »

A.I Intelligence Artificielle (2001)

Ce drame de science-fiction vous touchera le cœur, alors que David, un garçon robotique très avancé, se lance dans une aventure pour devenir humain afin de gagner l’amour de sa mère adoptive qui l’a abandonné. Bien sûr, vous ne pouvez pas non plus vous tromper avec ce film avec Steven Spielberg en tant que réalisateur et scénariste.

Synopsis: « Dans un monde futuriste ravagé par le réchauffement de la planète et où la procréation est strictement encadrée, les êtres humains vivent en parfaite harmonie avec les « méchas », des robots androïdes spécialement créés pour répondre à leurs besoins : tâches ménagères, services et… amour. Une famille, dont le fils est dans le coma, décide d’aller plus loin et d’adopter un enfant robot, David, programmé pour vouer un amour sans limites envers ses parents adoptifs. Entretemps, la science ramène à la vie leur enfant biologique, Martin. »

Fusion (2003)

Partez pour une aventure dangereuse au centre de la Terre pour réinitialiser le champ électromagnétique qui se détériore dans le monde. Bien sûr, cela peut être trop scandaleux pour paraître réel, mais c’est un concept passionnant à penser.

Synopsis: « À Boston, lors d’une journée mondiale de l’écologie, un homme d’affaires s’apprête à commencer une réunion, lorsqu’il s’écroule sur la table. Dans la rue, une dizaine d’accidents surviennent et plusieurs personnes s’écroulent en même temps. »

Donnie Darko (2001)

Des univers parallèles, des visions bizarres d’un homme en costume de lapin, un somnambulisme incessant, une fin imminente, plus votre drame adolescent typique, ce classique culte est très fourni. Ce n’est certainement pas pour tout le monde ce qui le rend d’autant plus intéressant et hallucinant.

Synopsis: « L’histoire se situe dans la ville fictive de Middlesex, en Iowa pendant la campagne présidentielle de 1988. Donald « Donnie » Darko est un adolescent intelligent, bien que perturbé émotionnellement, souffrant de somnambulisme et d’hallucinations, et pris en charge par un psychiatre. La nuit du 2 octobre, le réacteur d’un avion de ligne s’écrase dans sa chambre. Cet événement est à la base de l’intrigue du film, car il entraîne l’altération de l’espace et du temps de ce monde. »

Signes (2002)

L’ancien prêtre Graham Hess déménage dans une ferme isolée avec sa famille qui devient plus tard le site d’étranges « crop circles » qui pourraient être un signe d’existence extraterrestre. Pire encore, cela pourrait aussi signifier une invasion extraterrestre potentielle.

Synopsis: « La famille Hess, établie à Doylestown, dans le comté de Bucks en Pennsylvanie, traverse une bien sombre période. Après la mort de sa femme dans un accident de la route, le père, Graham Hess, a perdu la foi et rendu sa charge de pasteur. Tout en s’occupant de sa ferme, il tente d’élever de son mieux ses deux enfants, Morgan et Bo, aidé de son jeune frère Merrill, une ancienne gloire du baseball.

Un matin, la petite famille découvre dans ses champs de gigantesques agroglyphes. D’abord convaincus d’un canular, Graham et Merrill s’aperçoivent que quelque chose les épie et rôde dans leurs champs la nuit. Très vite, les Hess doivent se rendre à l’évidence : ces mystérieux agroglyphes ne sont pas le fruit d’un quelconque hasard, mais les signes d’une invasion extraterrestre imminente. »

Avatar (2009)

Ce film de James Cameron est probablement l’un des films les plus créatifs et sensationnels du 21e siècle. Avec son utilisation d’effets spéciaux de nouvelle génération et d’images 3D, Avatar reste l’un des films les plus impressionnants visuellement et immersifs de tous les temps.

Synopsis: « Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l’atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des  » pilotes  » humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale.

Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l’ADN humain avec celui des Na’vi, les autochtones de Pandora.
Sous sa forme d’avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d’infiltration auprès des Na’vi, devenus un obstacle trop conséquent à l’exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na’vi, sauve la vie de Jake… »

Minority Report (2002)

Un autre film de Steven Spielberg, Minority Report est vaguement basé sur la nouvelle du même nom. Il se déroule en 2054, lorsque les autorités disposent de la technologie nécessaire pour prévoir les crimes avant qu’ils ne se produisent. Un homme, accusé d’avoir potentiellement commis un crime, tente de prouver son innocence.

Synopsis: « A Washington, en 2054, la société du futur a éradiqué le meurtre en se dotant du système de prévention / détection / répression le plus sophistiqué du monde. Dissimulés au coeur du Ministère de la Justice, trois extra-lucides captent les signes précurseurs des violences homicides et en adressent les images à leur contrôleur, John Anderton, le chef de la « Précrime » devenu justicier après la disparition tragique de son fils. Celui-ci n’a alors plus qu’à lancer son escouade aux trousses du « coupable »…

Mais un jour se produit l’impensable : l’ordinateur lui renvoie sa propre image. D’ici 36 heures, Anderton aura assassiné un parfait étranger. Devenu la cible de ses propres troupes, Anderton prend la fuite. Son seul espoir pour déjouer le complot : dénicher sa future victime ; sa seule arme : les visions parcellaires, énigmatiques, de la plus fragile des Pré-Cogs : Agatha. »

Jumper (2008)

Un homme avec une anomalie génétique a la capacité de se transporter n’importe où. Lorsqu’il utilise ses capacités pour braquer des banques, il attire l’attention d’une société secrète dédiée à tuer des gens comme lui.

Synopsis: « Depuis qu’il a découvert qu’il pouvait se téléporter n’importe où sur terre, le monde n’a plus de limite pour David Rice. grâce à son pouvoir, il peut déjeuner en Egypte sur la tête du Sphinx, passer la journée à faire du surf en Australie, dîner à Paris et prendre le dessert au Japon. Les murs ne l’arrêtent plus et aucun coffre de banque ne lui résiste. Libre comme personne, David vit dans l’insouciance la plus totale, jusqu’à ce que… »

28 Semaines Plus Tard (2007)

Les films de zombies sont très amusants ! 28 semaines plus tard est la suite de 28 jours plus tard, ce film est un film de zombies à ne pas manquer. Six mois après que le virus de la Rage ait transformé la moitié de la Grande-Bretagne en zombies, l’armée américaine aide à protéger les survivants alors qu’un porteur du virus entre à Londres.

Synopsis: »Il y a six mois, un terrible virus a décimé l’Angleterre et a transformé presque toute la population en monstres sanguinaires.
Les forces américaines d’occupation ayant déclaré que l’infection a été définitivement vaincue, la reconstruction du pays peut maintenant commencer.
Don a survécu à ces atroces événements, mais il n’a pas réussi à sauver sa femme et la culpabilité le ronge.

Lorsqu’il retrouve ses enfants, Andy et Tammy, qu’il n’avait pas revus depuis la catastrophe et qui reviennent à Londres avec la première vague de réfugiés, il leur apprend la mort de leur mère. Partagés entre la joie des retrouvailles et le chagrin, tous trois tentent de se reconstruire et de reprendre une vie normale dans la ville dirigée par l’armée américaine. Pourtant, quelque part, un effroyable secret les attend. Tout n’est pas terminé… »

Resident Evil (2002)

Librement basé sur la série de jeux vidéo du même nom, Resident Evil est un film que les fans aimeraient voir en action. Bien sûr, ce n’est pas exactement un chef-d’œuvre cinématographique, mais c’est toujours un plaisir.

Synopsis: « Dans un immense laboratoire souterrain, ont lieu des recherches ultras secrètes, supervisées par des centaines de scientifiques. Lorsque l’alarme retentit, tout le monde croit à une simple simulation d’évacuation. Mais bientôt, l’horreur les rattrape. Un virus hautement mortel se propage à un rythme effréné dans les couloirs : en quelques minutes, il met fin à toute vie humaine.

Au même moment, Alice se réveille dans un somptueux manoir. Ignorant comment elle a pu atterrir là, elle fait la rencontre de Matt, un policier. Avant même qu’ils n’aient pu trouver une explication logique à ces phénomènes étranges, un groupe d’intervention militaire, les S.T.A.R.S, débarque de nulle part et les oblige à les suivre. Ces derniers ont reçu l’ordre d’infiltrer le laboratoire et de neutraliser la Red Queen, le super-ordinateur devenu fou que l’on tient pour responsable du désastre. »

Le Jour d’Après (2004)

Celui-ci m’a fait réfléchir même après avoir quitté le cinéma. Il s’agit des conséquences du changement climatique alors que le monde plonge dans une nouvelle ère glaciaire. C’est certainement un film agréable qui retiendra votre attention !

Synopsis: « Le climatologue Jack Hall avait prédit l’arrivée d’un autre âge de glace, mais n’avait jamais pensé que cela se produirait de son vivant.

Un changement climatique imprévu et violent à l’échelle mondiale entraîne à travers toute la planète de gigantesques ravages : inondations, grêle, tornades et températures d’une magnitude inédite. Jack a peu de temps pour convaincre le Président des Etats-Unis d’évacuer le pays pour sauver des millions de personnes en danger, dont son fils Sam.

A New York où la température est inférieure à – 20° C, Jack entreprend une périlleuse course contre la montre pour sauver son fils. »

Wall-E (2008)

Ce film d’animation de science-fiction est tellement bon qu’il doit être sur cette liste ! Dans un monde couvert de déchets toxiques, un robot de nettoyage des déchets tombe amoureux d’un autre robot. Ensemble, ils se lancent dans un voyage qui va changer le destin de l’humanité.

Synopsis: « Faites la connaissance de WALL•E (prononcez « Walli ») : WALL•E est le dernier être sur Terre et s’avère être un… petit robot ! 700 ans plus tôt, l’humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL•E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul…

Cependant, sa vie s’apprête à être bouleversée avec l’arrivée d’une petite « robote », bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d’elle, WALL•E va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsqu’EVE est rappelée dans l’espace pour y terminer sa mission, WALL•E n’hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite… Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie… Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l’univers et vivre la plus fantastique des aventures ! »

Je suis une légende (2007)

Imaginez être le dernier homme sur Terre. C’est exactement qui est Robert Neville, mais à New York. Dernier survivant d’une peste, il entreprend de trouver un remède en utilisant ses propres anticorps.

Synopsis: « Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d’origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd’hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre… Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d’autres survivants. Nul n’a encore répondu.

Mais Neville n’est pas seul. Des mutants, victimes de cette peste moderne – on les appelle les « Infectés » – rôdent dans les ténèbres… observent ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Devenu l’ultime espoir de l’humanité, Neville se consacre tout entier à sa mission : venir à bout du virus, en annuler les terribles effets en se servant de son propre sang.
Ses innombrables ennemis lui en laisseront-ils le temps ? Le compte à rebours touche à sa fin… »

The Host (2006)

Décrit comme « plein de suspense et effrayant », The Host livre avec succès un film d’horreur que les passionnés apprécieraient. Vous ne pouvez vous attendre à rien de moins que brillant lorsque Bong Joon-ho est impliqué.

Synopsis: « A Séoul, Gang-du tient un petit snack au bord de la rivière où il vit avec sa famille, dont sa fille adorée Hyun-seo. Un jour, un monstre géant surgit des profondeurs de la rivière et attaque la foule. Gang-du tente de s’enfuir avec sa fille, mais elle est enlevée brusquement par le monstre, qui disparaît au fond de la rivière. La famille Park décide alors de partir à la recherche de la créature, pour retrouver Hyun-seo… »

Le jour où la Terre s’arrêta (2008)

Lorsque le destin de l’humanité est entre les mains d’un extraterrestre ressemblant à un humain, la scientifique Helen Benson doit l’aider à s’échapper.

Synopsis: « L’arrivée sur Terre de Klaatu, un extraterrestre d’apparence humaine, provoque de spectaculaires bouleversements. Tandis que les gouvernements et les scientifiques tentent désespérément de percer son mystère, une femme, le docteur Helen Benson, parvient à nouer un contact avec lui et à comprendre le sens de sa mission. Klaatu est là pour sauver la Terre… avec ou sans les humains. »

Simone (2002)

Que faites-vous lorsqu’une actrice célèbre quitte votre film ? Eh bien, construisez-en un pour la remplacer ! Al Pacino incarne un producteur brillant et désabusé qui, à cause de son obsession, construit la première actrice synthétique au monde.

Synopsis: « Rien ne va plus pour le réalisateur Viktor Taransky : son dernier film est un navet monumental. Pour ajouter à la confusion, Nicola Anders, l’actrice principale de son nouveau long métrage, vient de quitter soudainement le plateau de tournage. Sans elle, l’oeuvre de Viktor n’a plus de raison d’être. Elaine, son ancienne femme, maintenant à la tête du studio qui l’a engagé, met fin à son contrat.

Quelques mois plus tard, Viktor reçoit Simulation One, un logiciel révolutionnaire provenant d’un fan, Hank Aleno, un informaticien génial. Ce programme permet, à l’aide d’un simple clic de souris, d’animer à l’écran une actrice virtuelle au réalisme confondant, S1m0ne. Il lui vient alors une idée de génie : utiliser les possibilités offertes par ce logiciel pour terminer son film. Rapidement, la jeune femme séduit les foules et Viktor renoue avec le succès… »

Transformers (2007)

Transformers a été un énorme succès (enfin pour les premiers films). Pour Sam, les choses ne peuvent pas être pires lorsqu’il se retrouve en possession de l’Allspark et pris au milieu de deux races de robots intergalactiques en guerre l’une contre l’autre.

Synopsis: « Une guerre sans merci oppose depuis des temps immémoriaux deux races de robots extraterrestres : les Autobots et les cruels Decepticons. Son enjeu : la maîtrise de l’univers…

Dans les premières années du 21ème siècle, le conflit s’étend à la Terre, et le jeune Sam Witwicky devient, à son insu, l’ultime espoir de l’humanité. Semblable à des milliers d’adolescents, Sam n’a connu que les soucis de son âge : le lycée, les amis, les voitures, les filles…
Entraîné avec sa nouvelle copine, Mikaela, au coeur d’un mortel affrontement, il ne tardera pas à comprendre le sens de la devise de la famille Witwicky : « Sans sacrifice, point de victoire ! »« 

Star Wars: La Revanche des Sith (2005)

Cette liste ne serait pas complète sans Star Wars Episode III qui montre l’un des moments les plus cruciaux de la série. Le dernier volet de la trilogie précédente, La revanche des Sith, décrit comment Anakin Skywalker passe du côté obscur et se transforme en l’un des méchants de science-fiction les plus emblématiques de tous les temps!

Synopsis: « La Guerre des Clones fait rage. Une franche hostilité oppose désormais le Chancelier Palpatine au Conseil Jedi. Anakin Skywalker, jeune Chevalier Jedi pris entre deux feux, hésite sur la conduite à tenir. Séduit par la promesse d’un pouvoir sans précédent, tenté par le côté obscur de la Force, il prête allégeance au maléfique Darth Sidious et devient Dark Vador.

Les Seigneurs Sith s’unissent alors pour préparer leur revanche, qui commence par l’extermination des Jedi. Seuls rescapés du massacre, Yoda et Obi Wan se lancent à la poursuite des Sith. La traque se conclut par un spectaculaire combat au sabre entre Anakin et Obi Wan, qui décidera du sort de la galaxie. »

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à nos bons plans.

Partager l'article: