Les 15 boss de Dark Souls les plus difficiles à vaincre

Il est facile d’appeler Dark Souls le jeu le plus influent des années 2010. Que ce soit le combat en profondeur, la narration obtuse ou la difficulté impitoyable, des dizaines d’autres jeux se sont inspirés de Dark Souls d’une manière ou d’une autre au cours des 10 dernières années. Il a même engendré tout un sous-genre de jeux « Soulsborne » similaires.

Il y a beaucoup à aimer à propos de Dark Souls, mais pour la plupart des fans, les parties les plus mémorables seront toujours les combats de boss. Nous avons passé des heures à essayer de renverser ces boss. Il n’y a vraiment rien de tel qu’un boss « facile » dans Dark Souls. Leur difficulté commence à « difficile » puis augmente jusqu’à « limite impossible ».

Alors que nous célébrons le 10e anniversaire de la série, voici les 15 boss les plus difficiles que vous rencontrerez dans la trilogie Dark Souls:

dark souls dragon ancient

15. Dragon Ancien – Dark Souls II

Le deuxième jeu Dark Souls est critiqué par les fans car il n’impliquait pas Hidetaka Miyazaki dans le fauteuil du réalisateur. De nombreux joueurs vous diront que c’est le jeu le plus simple de la trilogie en raison des modifications apportées au gameplay sans ses conseils, mais c’est quand même sacrément difficile. Par exemple, le Dragon ancien frappe très fort. Un seul piétinement de ses jambes massives, ou une explosion de feu de sa bouche tuera probablement votre personnage. Au mieux, il ne vous restera qu’un peu de santé.

Mais comme pour tout boss de Dark Souls, l’Ancien Dragon peut éventuellement être vaincu avec de la patience et de la pratique. Soyez juste prêt à mourir beaucoup avant cela. Mais au moins, c’est un patron facultatif si vous préférez l’éviter complètement.

Les choses ne deviennent que plus difficiles à partir d’ici, et la plupart de ces combats ne sont pas aussi faciles à éviter…

dark souls

14. Bed of Chaos – Dark Souls

Dark Souls est généralement considéré comme « dur mais juste ». Avec suffisamment de pratique, un joueur dévoué devrait être capable de reconnaître les schémas ennemis et éventuellement de battre presque tout ce que les jeux lui lancent. Mais Bed of Chaos est assez proche d’enfreindre cette règle. Beaucoup diraient que ce patron le fait.

Ce démon réside dans un arbre géant et vous balancera sans raison des branches massives alors que vous essayez désespérément de frapper les deux orbes de chaque côté de la pièce pour réduire sa barre de vie. Retirez un orbe et une grande partie du sol s’effondre. Parvenez à sortir cet orbe, et maintenant il y a encore moins de sol sur lequel marcher car vous devez faire un saut aveugle dans les branches de l’arbre pour sortir le cœur du chaos. Même dans ce cas, un grand coup des branches est susceptible de vous tuer si vous n’êtes pas assez rapide. Vaincre le Lit du Chaos dépend souvent plus de la chance que de l’habileté.

dark souls

13. Pontiff Sulyvahn – Dark Souls III

Le pontife Sulyvahn est très rapide, ce qui signifie que vous aurez forcément du mal avec ce boss de Dark Souls. Il attaque également avec deux épées – l’une frappe avec des dégâts de feu et l’autre avec des dégâts magiques. C’est difficile, mais quelque chose que les vétérans de Dark Souls peuvent gérer. Le vrai problème est à mi-chemin du combat lorsqu’il commence à engendrer un fantôme aussi dangereux que lui.

Les fans de Dark Souls pensaient qu’ils pouvaient gérer presque tout ce que la série pouvait leur lancer, mais pour beaucoup, le pontife Sulyvahn a été le premier véritable défi auquel ils ont été confrontés dans Dark Souls III. Mais le dernier match de la trilogie a réussi à devenir encore plus difficile à partir de là.

dark souls capra demon

12. Capra Demon – Dark Souls

Le démon Capra est devenu l’un des boss les plus emblématiques de Dark Souls, une imposante bête ressemblant à un minotaure avec deux épées géantes. Ceux qui l’ont vaincu se souviennent bien de la première rencontre. Une partie de la difficulté avec ce démon réside dans les deux chiens à ses côtés. Traversez la porte antibrouillard sans être préparé et ils vous attaqueront rapidement avant même que vous ne puissiez toucher le démon.

L’autre problème est que l’arène dans laquelle vous affrontez le démon Capra est extrêmement exiguë. Le mur est autant votre ennemi que lui. Heureusement, plusieurs stratégies différentes ont été découvertes au fil des ans pour faire face à ce combat. Il existe même un moyen de l’éliminer avec des bombes incendiaires sans même entrer dans la porte antibrouillard.

centipede anti-demon dark souls

11. Centipede Demon – Dark Souls

Le premier défi en ce qui concerne le combat contre le boss démon Centipede est d’esquiver ses attaques lourdes tout en évitant les dégâts de lave. La deuxième partie consiste à apprivoiser la caméra, ce qui peut régulièrement gâcher une bonne partie. Sérieusement, cela pourrait être le combat de boss le plus buggé du jeu, bien que parfois cela puisse fonctionner à votre avantage si le démon reste coincé dans le paysage.

Le démon Centipede est également un bon exemple de la façon dont parfois vous avez juste besoin de la bonne stratégie pour battre les patrons de Dark Souls, et comment l’échec mène finalement au succès. Obtenir l’anneau carbonisé orange lorsque vous lui coupez la queue est d’une grande aide ici, et vous n’avez même pas besoin de battre le démon pour l’obtenir. Cela vaut la peine de sacrifier des âmes sur une partie pour l’anneau afin que vous puissiez revenir plus fort la prochaine fois.

dark souls Geekalition

10. Gardien du sanctuaire – Dark Souls

Après que Dark Souls soit devenu un hit surprise, les fans qui ont conquis le premier match avaient faim de plus. FromSoftware a heureusement accepté l’année suivante avec l’extension Artorias of the Abyss. Le premier boss du DLC a rapidement testé n’importe quel joueur suffisamment arrogant pour penser qu’il pourrait passer à travers l’extension.

Le Gardien du Sanctuaire est un énorme lion ailé blanc qui se déplace rapidement et attaque avec des éclairs, du poison et des dégâts physiques. Non seulement vous devez être un joueur de haut niveau et avoir le bon équipement pour vaincre cette bête, mais vous devez également avoir des compétences d’esquive presque sans faille. Et aussi difficile que soit le Gardien du sanctuaire, ce n’était en fait qu’un prélude aux boss DLC surpuissants à venir.

chevalier esclave Gael

9. Chevalier Esclave Gael – Dark Souls III

Chevalier Esclave Gael est un cas de difficulté qui s’intensifie lentement. Sa première phase est une bataille de mêlée difficile, mais assez standard. Mais vient ensuite la deuxième phase où il ajoute plus d’attaques et acquiert la capacité de devenir invisible et de se téléporter. C’est déjà assez grave, mais vient ensuite la phase trois où il ajoute encore plus d’attaques, et maintenant la foudre frappe le sol au hasard.

Ce qui n’arrange vraiment pas les choses, c’est que Gael a plus de santé que presque n’importe quel autre ennemi du jeu. Le vaincre est une bataille d’usure.

dark souls Geekalition

8. Chevalier Artorias – Dark Souls 

Si vous pensiez que le Gardien du Sanctuaire était difficile, alors bonne nouvelle ! Le prochain boss du DLC de Dark Souls est encore plus difficile. Au moins, le Chevalier Artorias n’est pas aussi rapide, mais il compense cela avec une série d’attaques à l’épée incessantes. Et s’il essaie de s’échapper, c’est uniquement pour utiliser des buffs qui le rendent encore plus pénible à gérer. La meilleure stratégie est de le battre le plus rapidement possible.

Si vous regardez de plus près, Artorias se bat en fait avec un bras gauche cassé, il n’est donc même pas à pleine puissance pour la bataille. Je détesterais voir ce qu’il vaut à 100%.

dark souls Geekalition

7. Le Dragon Noir Kalameet – Dark Souls

Vous rencontrerez d’abord Kalameet planant en arrière-plan pendant que vous explorez le DLC Artorias of the Abyss. C’est intimidant, mais ce n’est vraiment qu’un prélude de ce qui va arriver. Après avoir affronté d’autres dragons, vous pourriez penser que vous pouvez l’éliminer en l’attaquant simplement par le dessous. Nan. Kalameet vous piétinera à mort ou s’envolera si vous essayez cela.

Tentez de l’attaquer à distance, et son souffle de feu cause des dégâts physiques et magiques, il ne peut donc pas être complètement bloqué. Vous disposez d’une très courte fenêtre pour endommager le dragon noir lors de son assaut, ce qui en fait un combat de boss extrêmement frustrant.

dark souls 4 rois

6. Quatre Rois – Dark Souls

Votre point de vue sur les Quatre Rois dépendra beaucoup de à quel point vous êtes fan de Dark Souls. Si vous venez de jouer au jeu une fois, ils ne sont en fait pas si difficiles ou mémorables. Le vrai défi vient sur New Game+ lorsque leurs statistiques sont augmentées.

Alors qu’auparavant, vous pouviez forcer brutalement à travers un roi assez rapidement, c’est presque impossible lors d’une deuxième partie (ou plus tard). Vous n’avez qu’environ 40 secondes jusqu’à ce que le prochain roi apparaisse, et il est facile de se retrouver dans une situation où vous êtes maintenant acculé par les quatre simultanément. Seuls les joueurs les plus qualifiés de Dark Souls s’en sortiront indemnes.

dark souls defendeurs du trone

5. Observateur du Trône et Défenseur du Trône – Dark Souls II

Les avant-derniers boss de Dark Souls II sont en réalité bien plus difficiles que la bataille finale contre les boss. À eux seuls, l’Observateur du Trône et le Défenseur du Trône ne seraient pas trop difficiles. Ce sont des ennemis assez typiques, des chevaliers de mêlée. Le simple fait d’avoir la bonne build peut vous rapprocher de ce duo – à l’exception d’un petit problème.

Dès que vous aurez vaincu l’Observateur ou le Défenseur, celui qui reste en vie se précipitera aux côtés de son frère déchu pour le soigner. Vous devez soigneusement répartir vos attaques entre elles car vous disposez d’une très courte fenêtre de temps pour éliminer la paire avant qu’ils ne reviennent à 2.

darkeater midir

4. Midir mangeur d’ombre – Dark Souls III

Poursuivant la tradition de la série de combats de boss DLC ridiculement difficiles, le mangeur d’ombre Midir est un dragon massif avec une santé élevée et de lourdes attaques physiques, magiques et de feu. Il est difficile lors de votre première manche, mais un coup peut tuer même les guerriers les plus chevronnés sur New Game+.

Contrairement à beaucoup d’autres boss, il n’y a pas beaucoup de trucs que vous pouvez réaliser pour gagner une victoire contre Midir. Votre meilleur pari est de l’affronter de front avec une construction de mêlée. Si c’est trop pour vous, au moins il peut être ignoré.

le tueur de dragon Ornstein et le bourreau Smough

3. Le tueur de Dragon Ornstein et le bourreau Smough – Dark Souls

Ornstein et Smough agissent efficacement en tant que gardiens du premier Dark Souls – et vraiment pour toute la série. Si vous avez en fait assez pour les battre, vous devriez pouvoir battre le reste du jeu sans trop de problèmes.

Le défi ici est double. Ils sont tous les deux très rapides et peuvent synchroniser leurs attaques. Il est très facile de se retrouver coincé et de subir des dégâts considérables. Et contrairement à l’observateur de trône et le défenseur de trône, vous ne pouvez pas les vaincre simultanément. Quand l’un tombe en panne, il engendre juste une version super puissante de l’autre. Ce combat nécessite des réflexes rapides, une build solide et une solide compréhension des mécanismes du jeu.

Bref, ce combat de boss est le microcosme parfait de l’expérience de Dark Souls.

manus père des abysses

2. Manus, Père des Abysses – Dark Souls 

Massif, rapide et capable d’infliger de gros dégâts en un instant, Manus est le dernier ennemi que vous affrontez dans Artorias of the Abyss, faisant de lui le « vrai » boss final des premiers Dark Souls. Même si vous pouvez appeler de l’aide dans ce combat et que quelques objets aideront à annuler ses attaques, la vitesse et les attaques variées de Manus le rendent difficile à prévoir.

Ensuite, il y a sa barre de santé. Il est difficile de trouver la bonne build pour l’endommager de manière constante, et même lorsque vous avez un personnage fort, ce combat est en grande partie une question d’endurance.

le roi sans nom

1. Le Roi sans nom – Dark Souls III

Tout d’abord, donnez des accessoires au Roi sans nom pour la mise en scène. Ce gars sait comment faire une entrée, plongeant dans une arène remplie de brouillard. C’est comme quelque chose qui sort tout droit d’une pochette d’album de heavy metal. La première phase de la bataille consiste à éliminer la wyverne, et ce n’est en fait pas trop mal pour les vétérans de Dark Souls (ce que vous devriez être si vous êtes allé assez loin pour affronter le roi sans nom). Quelques stratégies différentes fonctionnent ici.

Mais lorsque le roi sans nom descend de cheval, le vrai combat commence. Il est difficile de prévoir quand il frappera avec son épée. Ses attaques font beaucoup de dégâts, et le seul moyen d’éviter sa fente est de la traverser. Une petite erreur peut rapidement se transformer en game over, mais si vous parvenez à le vaincre, vous maîtrisez vraiment la trilogie Dark Souls.

Selon vous, qui est le boss le plus dur de la série Dark Souls ? Dites le nous dans les commentaires!

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à nos bons plans.

Laisser un commentaire