Beetleborgs: la série inspirée par les Power Rangers

Après la disparition de VR Troopers et Masked Rider, Saban a décidé d’adopter une approche différente avec leur prochaine série. Avec la réaction positive de la saison 2 de Power Rangers « Retour en enfance » et les Rangers transformés en enfants de la mini-série « Alien Rangers », Beetleborgs était centré sur un trio d’enfants super-héros.

Synopsis: Drew, Roland et Jo sont de grands fans de la plus grande bande dessinée de Charterville, les Beetleborgs! À la boutique de bandes dessinées locale, dirigée par le père et la grand-mère de Roland, le trio est mis au défi par les enfants riches Trip et Van d’aller dans le manoir Hillhurst, l’endroit le plus hanté de la ville. Ils acceptent d’aller à Hillhurst, ils rencontrent un phasme magique nommé Flabber qui leur accorde un souhait pour l’avoir libérer de sa prison de piano. Ils souhaitent être les Beetleborgs. À leur insu, cela libère également les forces du mal de la bande dessinée, les Magnavores. Chaque semaine, nos héros doivent renvoyer chacun des monstres de Magnavor dans les bandes dessinées, tout en essayant d’éviter d’être mangés par les monstres de Hillhurst.

Dans sa deuxième saison, les enfants battent les Magnavores mais perdent leurs pouvoirs au profit d’un nouvel ennemi, Nuxus et ses crustacés. Avec de nouveaux pouvoirs, ils deviennent les Beetleborgs Metallix!

Beetleborgs

Ce qui a fonctionné

Étonnamment, ce qui fonctionne le mieux dans la série, ce ne sont pas les personnages titulaires. Ce sont les monstres de la maison qui les poursuivaient chaque semaine dans un style qui rappelle Scooby-Doo. Très tôt, la série a réalisé que les acteurs représentant les monstres, le comte Fangula, Frankenbeans, Wolfgang, Mumms et Flabber avaient tous une tonne de charisme et ont présenté aux écrivains des intrigues plus variées que ce que les enfants pouvaient offrir.

À la fin de la première saison, la plupart des épisodes, tout en impliquant toujours les enfants, seraient fortement axés sur les problèmes des monstres de la maison. Tout, de la peur que la maison soit démolie à Frankenbeans qui obtient un nouveau cerveau pour le rendre plus intelligent. C’était beaucoup d’humour farfelu, mais contrairement à Masked Rider, cela semblait plus naturel dès le départ. La série est devenue « Universal Movie Monsters as Frat Boys ».

Les enfants ont cependant eu quelques moments pour briller. La série comportait 3 arcs d’histoires mettant fortement en vedette les enfants, l’arc Shadowborg, l’introduction des pouvoirs Metallix et la saga Astral Borgs. Chacune d’elles s’est déroulée sur plusieurs épisodes et contrairement aux habituelles « histoires du jour » avait un vrai poids. La saga Astral Borgs a notamment opposé le groupe à toute une équipe de borgs maléfiques, les Mantrons, qui ont nécessité une toute nouvelle équipe pour les aider, les Astral Borgs.

Bien que, quand on y pense, tous les problèmes rencontrés par Charterville au cours de la série étaient dus à ces trois marmots souhaitant être des super-héros.

Beetleborgs

Ce qui n’a pas fonctionné

La série n’avait aucune idée de ce qu’elle voulait être. Même avec l’attention accrue portée aux monstres de la maison, la série, en particulier lors de sa première saison, a beaucoup trop rebondi. Nous verrions les enfants à la boutique de bandes dessinées, à l’école, dans une pizzeria, à Hillhurst et en tant que Beetleborgs. Ajoutez à cela les nuisances de Trip et Van, l’intérêt amoureux de Drew, Heather, une grand-mère qui rappe et les ennemis maladroits. Je ne sais toujours pas trop à quoi servait la série.

Même si les monstres de la maison étaient la meilleure partie, la série s’intitulait Beetleborgs et nous en avons vu très peu. Les épisodes comporteraient des combats qui dureraient peut-être une minute ou deux et semblaient plus intégrés qu’organiques à l’intrigue. Les trois arcs mentionnés précédemment étaient les plus proches de la série qui rappelle les Tokusatsu.

Il y’a une vidéo d’enfants visitant le plateau, ils ont quasiment ignorer les Beetleborgs, ils voulaient prendre une photo avec Wolfgang. Quand même les enfants ne se soucient pas de vos personnages principaux c’est qu’il y’a un problème.

Beetleborgs

Pourquoi ça n’a pas marché?

En fait, ça a très bien marché! Beetleborgs écrasait les Power Rangers dans les classements pendant les saisons de Zeo et Turbo et ils étaient tous prêts pour une troisième saison. Ensuite, la société japonaise, Toei, leur a mis des bâtons dans les roues.

Les 2 séries Beetleborgs ont adapté des images à partir de B-Fighter et B-Fighter Kabuto, 2 séries qui, bien que destinées aux enfants, pouvaient encore être utilisées pour des scènes d’action dynamiques. Ce qui a suivi a été exactement le contraire. Kabutack semblait plus adapté aux enfants d’âge préscolaire, avec des robots mignons qui ne fonctionneraient tout simplement pas pour Beetleborgs. Sans aucune séquence à adapter, Beetleborgs a été contraint de se terminer sans aucune sorte de conclusion.

Beetleborgs

La série vaut-elle la peine d’être regardé?

Je ne peux pas recommander la première saison à moins que vous n’aimiez VRAIMENT les monstres de la maison. La saison 1 souffre de tout les problèmes ci-dessus. Outre l’arc Shadowborg, qui est l’un des meilleurs arcs de toute la série, il ne fait que serpenter d’une intrigue de la semaine à l’autre. Même si Mighty Morphin Power Rangers était une formule dans sa première saison, nous avions encore une progression vers l’avant dans l’histoire globale. Nous avons appris à connaître les personnages. Comme les principaux héros de Beetleborgs étaient des enfants, rien d’intéressant ne leur a jamais été donné. C’est juste plus la même chose à chaque épisode.

Cependant, je peux dire que si vous voulez découvrir certains Beetleborgs et ne pas vous ennuyer, consultez la saison 2, Beetleborgs Metallix. L’accent plus mis sur les monstres de la maison profite à la série et les histoires étaient plus intéressantes. Même les enfants ont quelque chose de vaguement intéressant à faire avec l’arc Astral Borgs et à la fin, nous obtenons même des robots géants!

Beetleborgs

Trivia

  • La série allait avoir une bande dessinée réalisée par nul autre que Rob Liefeld d’Image Comics. Heureusement, cela ne s’est jamais produit.
  • Dans ce que je considère comme le meilleur épisode de toute la série, les enfants qui aiment les bandes dessinées se rendent en fait au San Diego Comic Con. Oh oui, c’était dans les années avant qu’il ne devienne le cirque médiatique qu’il est aujourd’hui. Ils ont tourné la nuit et utilisé autant de héros Fox Kids que possible. Nous obtenons des apparitions de The Tick, Samurai Pizza Cats et même Spider-Man. On voit Drew s’extasié, « J’ai adoré votre dernier film! » Je suppose que la franchise de films Spider-Man a fait un bond en avant dans l’univers Beetleborgs!
  • Les téléspectateurs aux yeux d’aigle devraient prêter attention à Zoom Comics chaque fois que les enfants traînent là-bas. Vous remarquerez peut-être quelques bandes dessinées non Beetleborgs, mais presque toutes les bandes dessinées de ce magasin sont des Beetleborgs. C’est fascinant de voir à quel point la ville est obsédée par les Beetleborgs. Presque tout le monde lit ces comics et c’est une course folle pour obtenir le dernier numéro, au point que Trip et Van allaient scalper le dernier numéro pour le double du prix en un épisode.
  • À mi-chemin de la saison 1, l’actrice jouant Joe voulait quitter la série et contrairement à la façon dont les Power Rangers ont géré la situation, ils ont fait quelque chose qui serait digne d’un feuilleton. Au début d’un épisode, un sort est jeté sur Joe qui change son apparence (en la nouvelle actrice) et elle craint que les gens ne la reconnaissent pas. Flabber jette un sort pour que personne d’autre que les Beetleborgs ne voie son nouveau visage et cela sert de petite intrigue amusante pour l’épisode. Ce n’est plus jamais mentionné, mais je ne peux pas m’empêcher de me demander à quoi cela ressemble. Devoir traverser la vie en sachant que tout le monde vous voit différemment de ce à quoi vous ressemblez réellement. Où est mon drame psychologique Beetleborgs ?
  • Pour une série qui adaptait 2 séries japonaises, Beetleborgs n’a pratiquement pas utilisé de séquences pour ses scènes de combat. La plupart du temps, cela se limitait aux combats de véhicules et lorsqu’ils utilisaient les séquences de combat au sol, elles étaient souvent fortement éditées dans un « style de bande dessinée » avec toutes sortes d’effets volant sur l’écran comme la série Batman d’Adam West. « Zap ! » « POW ! » et autres choses de ce genre. Une grande partie de cela visait à couvrir l’une des violences les plus extrêmes de B-Fighter, mais aussi à couvrir les armes utilisées dans cette série. Elles étaient argentés et noirs et je suis sûr qu’ils craignaient que les groupes de parents se plaignent qu’elles ressemblaient à de vraies armes. Alors ils tournaient à nouveau sur tout ce qui avait des fusils et les colorait en violet. Craignez le pistolet violet mortel !
  • L’un des Astral Borgs introduit plus tard dans la saison 2, Lady Borg, a été exprimé par nul autre que Barbara Goodson, plus célèbre pour la voix de Rita Repulsa mais aussi Marie Crystal et Sera dans Robotech.
  • David Fletcher, qui a interprété Frankenbeans, a écrit plusieurs épisodes de la série qui mettaient tous son personnage en évidence. Je ne peux que me demander pourquoi.

– Pour les fans de PR, notez également que Christopher Cho qui jouait Nuxus dans Metallix a également joué Dark Spector dans Power Rangers dans l’Espace.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à nos bons plans.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires