Quel était le plan original de SOS Fantômes 3 et pourquoi n’a-t-il jamais été réalisé ?

La franchise SOS Fantômes a connu de nombreuses itérations depuis ses débuts en 1984. En plus d’une suite de 1989, la franchise a également engendré un reboot en 2016, plusieurs séries animées, bandes dessinées et jeux vidéo, et maintenant, un troisième film, SOS Fantômes : l’Héritage. La nouvelle version poursuit l’histoire de l’original de 1984 et met fin à un effort de plusieurs décennies pour produire un SOS Fantômes 3.

Alors que l’Héritage couvre toutes les bases en termes de nostalgie et de rythmes d’histoire, ce film n’était pas la première tentative. Officiellement annoncé en 1999, Ghostbusters III : Hellbent(SOS Fantômes 3: à tout prix) était un projet passionné de l’acteur Dan Aykroyd qui n’a jamais vu le jour. Voici ce que nous savons du projet condamné.

Les chasseurs de fantômes allaient en enfer – en quelque sorte

SOS Fantômes

Le premier brouillon de Ghostbusters III : Hellbent a été terminé en 1999 par Aykroyd, qui a d’abord mentionné publiquement cinq ans plus tôt qu’il avait une idée pour le film. L’histoire complète n’a pas été révélée, au fil des ans, une idée approximative de l’intrigue s’est dévoilée: les chasseurs de fantômes, maintenant beaucoup plus âgés, se seraient aventurés dans un royaume des esprits auparavant inexploré. Le film original n’avait pas peur de refléter les écritures, en particulier Le livre de l’Apocalypse, avec l’afflux d’activités paranormales précédant le retour de Gozer. Dans le troisième volet d’Aykroyd, le parallèle va encore plus loin en introduisant une version de l’Enfer.

Certains aspects du film ressortent comme quelque chose de véritablement ambitieux, comme son interprétation de l’Enfer, qui ressemble plus à un film négatif, chargé d’énergie noire. Les chasseurs de fantomes se rendent dans la version infernale de Manhattan, appelée Manhellton, parce que le royaume est devenu trop rempli et répand des fantômes dans la ville de New York. Un autre aspect intéressant est que l’équipe allait également rencontrer le Diable, qui est décrit comme un personnage similaire à Donald Trump nommé Luke Sifler (Lucifer).

Chris Farley était parmi les acteurs recherchés pour SOS Fantômes 3

Chris farley

Au cours des années de planification, le film a été présenté comme un passage de flambeau, similaire à SOS Fantômes: l’Héritage. Alors que l’équipe d’origine serait toujours présente dans une certaine mesure, de nombreuses idées flottaient sur qui seraient les successeurs de l’équipe. Au début du processus d’écriture, Chris Farley a été fortement considéré pour un rôle de chasseur de fantômes. Après la mort de Farley en 1997, Aykroyd et Harold Ramis ont pris une direction différente, considérant des acteurs comme Jeff Daniels (Dumb and Dumber) et Jason Alexander (Seinfeld).

L’objectif du film était de faire en sorte que ces chasseurs de fantômes, qui travaillent au sein d’une société Ghostbusting dirigée par Ray Stantz, prennent la succession de l’équipe d’origine, à la suite de leur aventure infernale. Au fil des années, encore plus de noms ont été lancés, tels que Chris Rock et Ben Stiller. Cependant, le film n’a jamais décollé assez tôt, faisant échouer ces plans.

Bill Murray ne rejoindrait SOS Fantômes 3 qu’à une seule condition

Bill Murray

Tout au long des nombreux brouillons du film, la seule constante était que Bill Murray ne voulait pas revenir en tant que Peter Venkman, ce qui a conduit Aykroyd à travailler sur le scénario sans Venkman. En fin de compte, cela se résumait à un mauvais script qui nécessiterait beaucoup de travail. Lorsque Murray a finalement indiqué qu’il envisagerait de participer, c’était à une condition : Venkman devait être tué au début du film et rester un fantôme pendant toute sa durée. Cette demande n’a finalement pas eu d’importance, car Ghostbusters III: Hellbent n’est jamais sorti de la pré-production.

Le casting n’était pas la seule raison pour laquelle SOS Fantômes 3 a été annulé

SOS Fantômes

Ghostbusters III: Hellbent était un projet ambitieux qui aurait probablement fait du film l’une des plus grandes extravagances d’effets spéciaux de son époque. Cependant, le destin avait d’autres plans. Bien qu’il semble que les problèmes de casting soient la seule raison pour laquelle il n’a pas pu être lancé, il y avait un autre élément qui empêchait l’équipe d’éliminer à nouveau les fantômes.

Un facteur majeur était le budget projeté par Hellbent de 120 millions de dollars (près de 200 millions de dollars en argent d’aujourd’hui). Suite au succès au box-office de la suite du phénoménal The Blair Witch Project, qui a coûté entre 200 000 $ et 500 000 $, Sony Pictures a voulu essayer une approche similaire avec Ghostbusters III. Malheureusement, ce fut le dernier clou dans le cercueil du projet.