No Way Home: Comment les ennemis de Spider-Man sont morts dans leurs univers?

La sortie de la bande-annonce intégrale de Spider-Man: No Way Home a révélé que l’assortiment de méchants du film tirés du multivers cinématographique – du Docteur Octopus (Alfred Molina) à Electro (Jamie Foxx) – est voué à mourir aux mains de Spider-Man de retour dans leurs mondes respectifs. La plupart d’entre eux sont morts face aux Peter Parker de Tobey Maguire ou d’Andrew Garfield, mais quelques-uns ont survécu.

Dans cet esprit, voici un guide de tous les méchants de retour confirmés pour No Way Home, leurs rôles dans les films précédents de Spider-Man et si nous les avons vus ou non connaître une fin macabre.

Alfred Molina dans le rôle du Dr Otto Octavius/Docteur Octopus

spider-man docteur octopus

Le docteur Octopus d’Alfred Molina a apparemment été sauvé – quoique temporairement – de sa tombe aqueuse dans Spider-Man 2. Ce film s’est terminé avec Peter Parker (Tobey Maguire) révélant son identité secrète à son ancien mentor, incitant Otto à détruire son réacteur à fusion et à sauver New York, se noyant dans le processus. Sa rédemption rend donc sa poursuite de Peter Parker (Tom Holland) dans No Way Home quelque peu surprenante.

Jamie Foxx dans le rôle de Max Dillon/Électro

Electro Jamie Foxx

Lorsque Jamie Foxx a joué Max Dillon dans The Amazing Spider-Man 2, il ressemblait à son homologue à la peau bleue de l’univers Ultimate Comics et est décédé d’une surcharge électrique déclenchée par Peter Parker (Andrew Garfield) et Gwen Stacy (Emma Stone). L’électro qui apparaît dans No Way Home est complètement différent; son éclair jaune le rend comparable à la version de l’univers principal, ce qui implique que Foxx joue peut-être une nouvelle variante du personnage qui rencontre également la mort à cause de Spider-Man.

Thomas Haden Church dans le rôle de Flint Marko/Sandman

Sandman

Si certains des ennemis de retour sont des variantes, cela expliquerait le retour de Thomas Haden Church dans le rôle de Flint Marko/Sandman. Révélé dans Spider-Man 3 comme le véritable tueur de oncle Ben (Cliff Robertson), Peter Parker (Tobey Maguire) a tenté de se venger de lui de manière meurtrière lors de leur première rencontre, mais lui a finalement pardonné et lui a permis de s’échapper après la bataille finale. Le Sandman dans No Way Home peut provenir d’une réalité où cette miséricorde n’a jamais été offerte, ou peut-être que le Flint original mourra après un match revanche contre Spider-Man qui n’a pas été représenté à l’écran.

Rhys Ifans dans le rôle du Dr Curtis Connors / Le lézard

Lézard

Une autre menace qui a survécu à son duel avec Spider-Man est la version du Lézard de Rhys Ifans. The Amazing Spider-Man s’est terminé par sa transformation en Dr Curt Connors, après que Peter Parker (Andrew Garfield) ait déjoué sa tentative de transformer l’humanité en créatures comme lui. Ce Connors est emprisonné dans la scène post-générique du film. Là encore, le lézard dans No Way Home peut être une variante dont la première rencontre avec Peter Parker s’est déroulée différemment.

Willem Dafoe dans le rôle de Norman Osborn/Le Bouffon Vert

Bouffon Vert

Le premier méchant que Spider-Man ait jamais affronté dans un film de cinéma était Norman Osborn/Bouffon Vert joué par Willem Dafoe. Il a subi une disparition des plus mémorables en s’empalant accidentellement avec son propre planeur à l’apogée du Spider-Man original. Sa réapparition dans No Way Home est probablement le résultat d’avoir été pris lors de son combat fatal avec Peter Parker(Tobey Maguire), sa mort étant l’une des nombreuses morts que Peter Parker (Tom Holland) semble déterminé à empêcher. Étant donné à quel point toute version du gobelin est dangereuse, cela pourrait être un effort qu’il regrettera.

Spider-Man: No Way Home sortira exclusivement dans les salles le 15 décembre.